LogoAppli mobile

Qui n’accueille pas le Royaume de Dieu comme un enfant n’y entrera pas

Mc 10,13-16

« Qui n’accueille pas le Royaume de Dieu comme un enfant n’y entrera pas. »

Voir grandir nos deux filles (un an et demi et 2 ans et demi) est d’un grand avantage pour comprendre ce texte. Quand avec notre tête d’adulte nous entendons « entrer dans le Royaume de Dieu », nous pensons tout de suite à « qu’est-ce qu’il faut que je fasse pour mériter d’entrer ? », et Jésus nous invite à regarder comment font les enfants.

Voici quelques exemples qui nous parlent :
 à la moindre peur, au moindre souci, appeler (voire crier) pour que l’on vienne
 après une bêtise ou quelque chose dont on n’est pas fier, tendre les bras pour faire un câlin ou exprimer l’attachement
 vouloir vivre dans la proximité, jouer à côté de maman qui repasse, lire un livre à côté de papa qui est à l’ordinateur, ... et quand on se retrouve après un moment de séparation, être fou de joie
 avoir confiance dans l’avenir : qu’importe l’endroit où nous allons, puisque nous y allons avec les parents.

Alors si nous aussi,
 nous savons crier vers Dieu jusqu’à ce qu’Il vienne,
 nous voulons nous blottir dans Ses bras dès que nous avons fait quelque chose de travers,
 nous aimons vivre toujours dans sa proximité,
 nous Lui faisons confiance pour l’avenir parce que nous savons qu’Il est là,

alors nous sommes certainement déjà rentrés dans le Royaume du Père.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Elodie et Jérôme FLAHAUT

Jeune couple du diocèse de Cambrai.

Dans cette rubrique
(re)publié: 01/06/2020
1ère public.: 01/12/2005