LogoAppli mobile

Jésus lui dit : « Marie ! » Se retournant, elle lui dit en hébreu : « Rabbouni » - ce qui veut dire : « Maître. »

Jn 20,11-16

L’histoire semble très triste.

Marie était folle amoureuse de Jésus et son amoureux est mort ! Et elle est là, bourrée d’amertume et de nostalgie. Il n’y a plus d’issue pour elle.

Puis... revirement de situation ! Tout d’abord ces deux anges qui l’interpellent puis Jésus qu’elle ne reconnaît pas d’abord et qu’elle traite même de voleur.

Puis le moment clé : Jésus l’appelle par son nom et Marie le reconnaît. Waouw ! C’est magnifique, on se demande quelle pouvait être l’intonation de Jésus lorsqu’il l’appelle « Marie » : gentiment moqueur (alors on ne me reconnaît plus ?) ou d’une tendresse infinie (ma p’tite Marie c’est bien moi !).

En tout cas j’aurais fondu en larmes à la place de Marie tellement cet appel a du être rempli de l’amour de Dieu.

Le pire, ou plutôt le meilleur, c’est que Jésus nous interpelle comme ça lorsque nous-mêmes sommes dans une impasse. Savons nous l’entendre parfois ? Tous ces gens qui nous aident et qui nous entourent lorsque les choses ne vont pas bien, c’est le visage de Jésus ressuscité.

Ce passage est rempli d’émotion. On se croirait dans le plus beau des romans. Un seul mot et tout change. C’est beau. Merci mon Dieu !

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Philippe GUÉVEL

Musicien.

Dans cette rubrique
(re)publié: 01/04/2016
1ère public.: 01/12/2005