LogoAppli mobile

Je ferai de vous des pêcheurs d’hommes.

Mc 1,16-20

On commence la deuxième année de catéchisme en étudiant l’appel de Simon, de son frère André, de Jacques et de son frère Jean.

« Pêcheur d’homme », en voilà une drôle d’expression !

Si la pêche à l’homme est difficile à imaginer pour des enfants de 8-9 ans, elle n’en demeure pas moins improbable pour un adulte.

J’aime bien cet évangile parce qu’il m’a permis de réaliser à quel point l’Esprit Saint nous est nécessaire pour comprendre la Parole de Dieu et aussi parce que l’Esprit Saint nous parle à travers n’importe qui, à n’importe quel moment. En fait, il m’a fallu deux ans pour vraiment comprendre ce qu’est un pêcheur d’homme.

A travers une homélie dominicale, j’ai appris que l’eau, qui aujourd’hui est perçue comme source de vie, était, au temps de Jésus, perçue comme dangereuse et vecteur de mort.

Le pêcheur d’hommes est donc celui qui va sauver son prochain de la mort.

A partir de là, tout s’éclaire, tout s’explique. Quelle joie emplit mon cœur lorsque je comprends ma mission de baptisée. Voilà, dorénavant, je serai pêcheur d’hommes !!!

Quel bonheur d’être disciple de Jésus, de témoigner de la gloire de Dieu, en un mot d’évangéliser toujours et partout, souvent, sans même en avoir conscience.

Soyons donc pêcheur d’hommes !!!

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Bernadette MENET
Dans cette rubrique
(re)publié: 01/06/2016
1ère public.: 01/12/2005