Recherchechercher
Menu
Paroles de Vie

Je suis la servante du Seigneur ; qu’il m’advienne selon ta parole !

Lc 1,26-56


Ils en ont de bonnes, à Port St Nicolas !
Comment choisir un texte d’évangile, un seul, en motivant ma préférence ?

Mais suivant les circonstances, mon humeur, mes besoins, ce sera telle parabole ou tel geste ou telle parole qui me touchera, m’interpellera ou me fera fondre. Si encore, ils avaient demandé l’évangéliste préféré, il y en aurait eu trois à éliminer. C’était faisable. Mais là, j’avoue que je suis rudement dépassée.

Alors avec ma petite logique, je crois que je vais choisir le texte sans lequel, il ne serait rien passé. On en serait encore à l’ancien testament, aux époques avant Jésus Christ. Ce texte, c’est celui de l’Annonciation, en Luc (Lc 1,26-56).

On est ébloui par le respect de Dieu vis à vis de sa créature, et par la confiance de Marie, son abandon total entre les mains du Seigneur. Comment a-t-il eu l’idée abracadabrante de venir sur terre pour nous parler de son amour pour nous ? Il faut être fou, fou d’amour pour agir aussi déraisonnablement ! Et j’admire aussi l’adhésion sans restriction de Marie au projet de Dieu sur elle. Elle ne se soucie pas des réactions de son entourage, de la peine que pourrait ressentir Joseph, des conséquences désastreuses que risque d’entraîner sa situation de fille-mère. Elle dit oui, tout simplement, avec beaucoup d’élégance. Je n’ose pas imaginer quelle aurait pu être ma réaction si à 15, 16 ans...
« Bienheureuse celle qui a cru » dira son Fils en parlant de sa mère. Et là aussi, je me réjouis de voir que Dieu sait reconnaître que la foi en lui, ne va pas de soi, ne coule pas de source.

Dans ce passage, le Créateur et la créature me remplissent d’aise. C’est d’ailleurs le premier texte que j’ai écrit pour la radio diocésaine, quand j’ai commencé à desserrer le corset qui, pendant près de 70 ans, m’empêchait de m’adresser à Dieu, ...comme un enfant avec son père.
Ça vaut bien une petite préférence, non ?

 
Françoise REYNÈS

Laïque mariste ; célibataire.
Ancien magistrat. († 2011)

Françoise REYNÈS

Laïque mariste ; célibataire.
Ancien magistrat. († 2011)

Dans cette rubrique
(re)publié: 01/03/2017
1ère public.: 01/12/2005