LogoAppli mobile

Pas trop petits pour viser grand

Une invitation à relire la Bible, l’histoire de l’alliance de Dieu avec l’humanité - et puis aussi comme un appel à « se mouiller » sans crainte.

C’est avec le plus petit de tous les peuples, Israël, souvent le plus indigne, que Dieu fait alliance et se révèle dans toute sa splendeur.

C’est à Abraham et à sa vieille femme Sarah, qui - ô délicatesse de la Parole de Dieu « n’a plus ce qu’ont les femmes » -, qu’il promet, sans qu’ils puissent la vérifier de leur vivant, une descendance « plus nombreuse que toutes les étoiles du Ciel ».

C’est le tout petit David qui garde les troupeaux, et non ses sept frères de haute taille et de belle apparence, qu’il choisit pour affronter l’immense Goliath et devenir le plus grand des rois d’Israël.

C’est au timide aristocrate du nom d’Isaïe qu’il donne le courage d’affronter les rois Achaz et Ezéchias et leur politique trop humaine, celle qui compte plus sur les alliances militaires fragiles que sur celle de Dieu.

C’est un gardien de bœufs, Amos, qu’il appelle pour affronter l’oligarchie des propriétaires terriens de Samarie, ceux qui « faussent les balances » et « vendent le pauvre pour le prix d’une paire de sandales ».

C’est par Osée, mari trompé par sa femme qui se prostitue, qu’il révèle à tous la beauté et la force de l’Alliance qu’il nous charge de vivre.

C’est par Marie, toute humble et silencieuse, qu’il nous donne son Fils.

C’est à Pierre, dont les pages de l’Évangile nous disent toutes les faiblesses, qu’il confie l’Église.

C’est à Paul, le persécuteur violent des premiers chrétiens, qu’il confie l’évangélisation des nations.

Comme tous les saints de tous les temps, ils n’ont rien vu de la fécondité de leur vie donnée à Dieu et transformée par Lui. Ils ont pu croire à certaines heures qu’ils avaient tout raté.

Dans la confiance en Dieu, ils ne se sont pas sentis trop petits pour viser grand, ainsi que le disaient, il y a quelques années, les enfants de l’ACE !

Dieu nous garde tous et toutes dans leur sillage !

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/12/2019
1ère public.: 01/12/2005