LogoAppli mobile

Faisons l’homme à notre image

Texte

Dieu dit : « Faisons l’homme à notre image et à notre ressemblance et qu’il soumette les poissons de la mer, les oiseaux du ciel, les bestiaux, toute la terre et toutes les petites bêtes qui remuent sur la terre ! » [...] Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa ; mâle et femelle, il les créa. Dieu les bénit et Dieu leur dit : « Soyez féconds et prolifiques, remplissez la terre et dominez-la. Soumettez les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et toute bête qui remue sur la terre ! » [...]

Dieu dit : « Voici, je vous donne toute herbe qui porte sa semence sur toute la surface de la terre et tout arbre dont le fruit porte sa semence. Ce sera votre nourriture. A toute bête de la terre, à tout oiseau du ciel, à tout ce qui remue sur la terre et qui a souffle de vie, je donne pour nourriture toute herbe mûrissante. » Il en fut ainsi. Dieu vit tout ce qu’il avait fait. Voilà, c’était très bon. Il y eut un soir, il y eut un matin : sixième jour.

Gn 1,26-31

Commentaire

La Bible commence par un poème avec ses couplets et son refrain : « Dieu vit que cela était bon. Il y eut un soir, il y eut un matin. » Dieu crée en séparant. Il met chaque chose à sa place et d’abord la lumière séparée de la ténèbre. Lumière sans luminaire, première création de Dieu. Puis les eaux séparées de la terre, domptées, canalisées en des lieux où elles ne peuvent plus nuire, ne plus refaire le tohu-bohu en venant se mélanger à la terre. Sur la terre ferme, la végétation peut naître, chaque végétation selon sa propre espèce.

Maintenant, et maintenant seulement, Dieu accroche à la voûte du ciel les luminaires, un grand pour le jour et un petit pour la nuit. Puis Dieu crée les animaux, chacun selon son espèce. Le sixième jour enfin Dieu crée l’homme à l’image de Dieu. L’homme est créé mâle et femelle, mais, à la différence des plantes et des animaux, il n’est pas créé en espèces et en races. Dès sa première page, le texte biblique affirme la foncière égalité de tous les humains créés à l’image de Dieu. Par la suite aucun texte biblique ne viendra contredire cette affirmation fondamentale.

Dieu invite l’être humain à d’être fécond, à remplir la terre. Il l’invite également à être le maître des animaux. Invitation pour l’homme et la femme à la co-responsabilité, à être créateurs à leur tour et à dominer l’animal, mais sans violence. Tous ne mangent que de l’herbe mûrissante. Invitation aussi pour chaque être humain à ne pas se laisser dominer par l’animalité qui est en lui, comme l’écrit le bibliste Paul Beauchamp.

Après avoir achevé sa création, Dieu se repose. Le jour sacré entre tous est le septième, le seul qui soit béni. Invitation discrète pour l’humanité à imiter cette façon de faire : alterner temps de travail et temps de repos. Jour de repos consacré à Dieu, le sabbat est également jour de rencontre entre l’homme et la femme. La relation, amoureuse entre le mari et sa femme, commenteront les rabbins, est l’oeuvre par excellence du sabbat, l’oeuvre la plus sainte que l’humanité puisse faire pour son bonheur et pour la gloire de Dieu.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Joseph STRICHER

Prêtre du diocèse de Metz. Directeur du Service Bible Evangile et Vie (†2015).

(re)publié: 29/02/2000