Menu
Les fantômes de la Bible

La baleine de Jonas

Illustré par cette icône du 20e siècle, l’admirable conte que nous rapporte le livre de Jonas met en scène « un grand poisson » (Jonas 2,1), dans le ventre duquel l’infortuné prophète reste enfermé trois jours et trois nuits avant d’être recraché sur le rivage.

Cette page biblique, lue comme une annonce de la mort et de la résurrection de Jésus au matin du troisième jour, a donné lieu à de nombreuses représentations dès les fresques des premiers siècles du christianisme, le grand poisson ayant depuis souvent pris les traits d’une sympathique baleine.
La vérité de la Bible ne se situant pas au plan des données de la zoologie, on ne reprochera pas plus à ces artistes chrétiens d’avoir transformé le « grand poisson » en baleine - qui, comme chacun sait n’est pas un poisson, mais un mammifère ! - qu’aux rédacteurs du livre du Lévitique d’avoir classé par erreur le lièvre parmi les ruminants ! (cf. Lv 11, 6).

Copie réalisée par le sacristain

...qui aurait voulu faire une carrière artistique pour mieux louer la création et qui, pour ce faire, a commencé son apprentissage en réalisant des copies d’œuvres d’art.
 [1]


Philippe LOUVEAU
plouveau gmail.com
 

[1Dessin de Christian Louveau © ; Port Saint Nicolas

(re)publié: 01/06/2018
1ère public.: 01/06/2013