LogoAppli mobile

L’auberge d’Emmaüs

Le souper à Emmaüs, 1606 - Le Caravage - Milan, pinacothèque de Brera.

Dans le célèbre récit d’apparition du Ressuscité sur la route d’Emmaüs (Lc 24,13-35), c’est au geste de la fraction du pain que Cléophas et son compagnon reconnaissent Jésus. Mais notre imaginaire est tellement marqué par les tableaux de Rembrandt, du Caravage et d’autres grands peintres que nous croyons devoir, nous aussi, situer la scène dans une auberge et que nous distinguons même l’aubergiste faisant le service !

Pourtant le récit de Luc ne précise pas le lieu de ce repas et de cette reconnaissance, qui pourraient tout aussi bien - et même de façon plus vraisemblable - se situer chez l’un des deux pèlerins.

Si le Christ s’intéresse au quotidien de nos vies, pourquoi l’intérieur des disciples ne serait-il pas un lieu au moins aussi approprié pour cette reconnaissance intime que le cadre neutre d’une auberge ?

Copie réalisée par le sacristain

Copie réalisée par le sacristain
...qui aurait voulu faire une carrière artistique pour mieux louer la création et qui, pour ce faire, a commencé son apprentissage en réalisant des copies d’œuvres d’art.

Dessin de Christian Louveau © Port Saint Nicolas

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/04/2019
1ère public.: 01/05/2004