LogoAppli mobile

Qu’est-ce que l’onction des malades peut apporter de plus à celui qui reçoit déjà régulièrement la communion ?

La parole prononcée par le prêtre au moment même de l’onction en dit le bénéfice attendu : le pardon des péchés et un « soulagement » spirituel et éventuellement corporel.
En le célébrant dans la foi, bien consciemment, on peut souvent reconnaître de façon presque palpable les grâces de ce sacrement :
- grâce de vérité sur ce que nous sommes en train de vivre laborieusement... et cela peut aider chacun (le malade, les siens, ceux qui viennent au nom de la Communauté chrétienne) à trouver l’attitude et les mots justes ;
- grâce de paix et de réconfort, et parfois une véritable guérison de l’angoisse devant le présent et l’avenir incertains ;
- grâce d’abandon à l’amour paternel de Dieu dans la confiance, pour pouvoir dire dans la paix « Que Ta volonté soit faite », dans la certitude que Dieu nous veut toujours Vivants, nous appelle toujours à la Vie.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/09/2005