LogoAppli mobile

Faut-il se confesser avant de recevoir l’onction des malades ?

« Pour autant qu’il soit possible, la célébration de l’onction doit être précédée du sacrement de pénitence ; ceci est nécessaire pour les fidèles qui ont péché gravement et sont en mesure de confesser leur péché dans le sacrement de la réconciliation » (Rituel romain, 30).
Dans tous les autres cas, on se souviendra d’une part que le rite de l’onction est précédé d’une préparation pénitentielle, d’autre part que l’un des fruits de ce sacrement de guérison est véritablement le pardon des péchés (CEC n° 1532).

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/11/2005