LogoAppli mobile

Il paraît que maintenant les enterrements à l’église se font sans prêtre. Est-ce vrai ?

C’est loin d’être une règle générale, mais il est vrai que les prêtres, moins nombreux, ne peuvent pas assurer à eux seuls toutes les célébrations d’obsèques. Dans la plupart des paroisses, des laïcs se sont formés et des équipes se sont constituées pour accompagner les familles en deuil, les écouter, préparer avec elles la célébration à l’église et prier avec elles le jour des obsèques. Parfois même c’est un membre d’une telle équipe qui est mandaté par le curé pour conduire la célébration des funérailles en l’absence de prêtre.

Passée la surprise, voire la déception, de ne pas rencontrer sur le champ un prêtre disponible, beaucoup découvrent, pour les accueillir, les écouter et les accompagner, des chrétiens très fraternels, plus disponibles sans doute que n’aurait pu être le curé de la paroisse et d’un dévouement et désintéressement exemplaires.

C’est ainsi l’Eglise locale, et pas seulement un prêtre, qui se donne à voir et que l’on peut rencontrer dans ces heures difficiles. Nombreux sont ceux qui lui en savent gré.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 30/11/2003