LogoAppli mobile

Y a-t-il un rituel pour les fiançailles avant le mariage ?

Les fiançailles n’ont guère plus de statut juridique dans le droit de l’Eglise que dans le droit civil français. Et les prières qui peuvent les accompagner ne font pas l’objet d’un rituel très formalisé ni développé.
La nouvelle édition française du rituel du mariage, publiée en 2005, n’innove d’ailleurs pas spécialement en la matière, puisqu’elle ne fait que reprendre (3e partie, annexe VI), presque mot pour mot, un rituel de bénédiction des fiancés, déjà présent dans le l’édition française du Livre des Bénédictions, éditée par la Congrégation pour le Culte Divin en 1988.
De ce rituel, on peut néanmoins retenir quelques éléments :
Tout d’abord, il ne s’agit que d’un canevas de célébration à adapter aux circonstances... avec la grande liberté des enfants du Bon Dieu !
Ensuite, la présence d’un ministre ordonné n’est nullement requise. Le « rituel » précise même que lorsque les fiançailles sont célébrées dans l’intimité des deux familles, un des parents peut fort bien diriger le rite de bénédiction.
Enfin, pour qu’il n’y ait pas de confusion avec la célébration du mariage, la règle est qu’on évite un lien trop étroit avec la célébration eucharistique, surtout dominicale.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
André KÉRYGME

Curé de Port Saint Nicolas

Dans cette rubrique
(re)publié: 30/11/2003