LogoAppli mobile

On m’a dit qu’il y avait un nouveau rituel du mariage. Quels sont les changements par rapport au précédent ?

En effet, l’édition française du rituel romain du mariage, paru en latin dès 1991, vient enfin d’être publiée en 2005.

Par rapport au précédent rituel de 1969, il n’y a pas de grands bouleversements, mais une accentuation du caractère ecclésial et trinitaire du mariage, ainsi qu’un choix un peu plus grand de formules pour l’échange des consentements (3 contre 2 précédemment) et pour la bénédiction nuptiale (6 contre 5 auparavant).

C’est ainsi qu’est souligné le rôle de la communauté paroissiale dans la préparation et même la célébration du mariage (§§ 26 et 28 des préliminaires), avec la bonne idée d’offrir aux époux un souvenir du mariage (Bible, crucifix, icône, etc.) de la part de la communauté locale.
L’intervention du ministre ordonné (prêtre ou diacre) est également fortement valorisée, puisque la bénédiction nuptiale prend place désormais juste après l’échange des consentements et la remise des alliances et qu’elle est présentée comme lui faisant pratiquement pendant.

Quant à la dimension trinitaire du mariage, elle est la conséquence logique d’une plus grande attention à la place de l’Esprit Saint dans ce mystère et dans sa célébration. Elle s’exprime en plusieurs endroits de la célébration, notamment avec la proposition désormais faite de dire la profession de foi après l’homélie et juste avant le dialogue qui précède l’échange des consentements.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
André KÉRYGME

Curé de Port Saint Nicolas

Dans cette rubrique
(re)publié: 01/01/2006