LogoAppli mobile

N’est-il pas possible, à défaut de pouvoir célébrer notre mariage à l’église puisque mon compagnon a déjà été marié à l’église, de pouvoir recevoir au moins une bénédiction ou simplement un signe d’accompagnement de l’Eglise ?

Voilà une demande que le curé de votre paroisse et l’ensemble des paroissiens doivent pouvoir entendre. En effet, si votre mariage - qui pour votre compagnon est un remariage - ne peut pas, de fait, être signe et sacrement de l’alliance unique et définitive de Dieu avec son peuple et du Christ avec son Eglise, il peut probablement leur parler quand même de Dieu !

Prenez donc rendez-vous avec le curé de votre paroisse et cherchez ensemble ce qu’il est possible de faire. Mais n’attendez quand même pas de lui qu’il collabore à la mise en scène de quelque chose qui serait un simulacre de mariage religieux et qui induirait tous les invités en erreur.

S’il est, en pratique, très difficile d’éviter ce genre d’ambiguïtés le jour même du mariage civil, il doit être du moins possible à votre paroisse de vous aider à donner un sens spirituel à la préparation de votre mariage, et à bâtir, dans les jours qui suivent, un temps de prière chez vous ou à l’église. Un tel « accompagnement », pour être modeste, n’en est pas moins réel. Il est d’ailleurs appelé à grandir pour peu que vous acceptiez de prendre, aux côtés des autres baptisés, toute votre place dans la communauté paroissiale.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
André KÉRYGME

Curé de Port Saint Nicolas

Dans cette rubrique
(re)publié: 30/11/2003