LogoAppli mobile

Je suis étonnée de voir des jeunes femmes se marier en blanc, alors qu’elles vivent en ménage depuis plusieurs années.

Il suffit d’une visite dans un musée de peintures anciennes pour s’apercevoir que la coutume, pour les femmes, de se marier en blanc n’est ni universelle, ni fort ancienne en Europe. Les historiens et sociologues qui ont étudié l’histoire du mariage nous montrent que la robe blanche associée à la virginité ne remonte guère, en France, au-delà de la Restauration. Le goût de l’époque était celui du retour à l’antique et la robe blanche des Vestales supplanta, dans l’imaginaire collectif, les robes de mariées aux couleurs chatoyantes des siècles précédents, comme le voile de couleur safran qui était à l’époque romaine la tenue de la mariée.

Pour l’Eglise, qui recommande de fait la virginité avant le mariage, le vêtement blanc est d’abord et surtout un rappel du baptême. Laissons donc les mariés s’habiller comme ils l’entendent et souhaitons, ainsi que l’exprime l’une des préfaces de mariage, « que leur vie soit belle aux yeux de tous », plus belle encore que leurs habits de fête !

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
André KÉRYGME

Curé de Port Saint Nicolas

Dans cette rubrique
(re)publié: 30/11/2003