LogoAppli mobile

Pourquoi appelle-t-on « symbole des apôtres » le « credo » que nous disons chaque dimanche à la messe ?

Chacun des mots mérite une explication.

« Symbole » vient d’un verbe grec qui signifie « jeter ensemble » et renvoie à une pratique courante dans l’antiquité. Pour sceller une alliance entre partenaires on brisait une poterie en autant de morceaux que d’associés. Chacun en recevait un morceau qui pouvait servir ultérieurement de signe de reconnaissance permettant d’authentifier un représentant éventuel. Qualifier le credo de « symbole » de la foi, c’est en souligner la fonction identitaire : sont chrétiens ceux qui tiennent ensemble ces affirmations concernant Dieu le Père, Jésus de Nazareth reconnu comme Christ et Fils de Dieu, l’Esprit Saint qui unit l’un à l’autre.

Par ailleurs, attribuer ce symbole aux apôtres eux-mêmes, au point de référer chacun des douze articles de cette profession de foi à l’un des douze apôtres, c’est, par-delà l’invraisemblance historique, souligner son ancienneté. Il semble en effet que ce vénérable credo était déjà en usage dans l’Eglise de Rome au troisième siècle.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
André KÉRYGME

Curé de Port Saint Nicolas

Dans cette rubrique
(re)publié: 30/11/2003