LogoAppli mobile

Pourquoi 3 stations où Jésus tombe figurent-elles dans le chemin de croix alors qu’elles ne sont pas bibliques ?

Les chrétiens du Moyen-Âge ont imaginé de refaire chez eux le chemin de Jésus portant sa croix comme on pouvait le faire à Jérusalem.

Le nombre et le choix des « stations » ont beaucoup varié au cours de l’histoire. Les 14 titres actuels datent de la fin du 17e siècle. Les stations non évangéliques, comme l’épisode de Véronique (« vraie icône »), n’ont pas pour but de compléter l’évangile mais d’exprimer ce qui se passe en notre cœur, comme le font par exemple les contes de Noël.

Mais on peut préférer s’en tenir à l’Evangile. Le livre actuel des bénédictions demande simplement, pour faire le chemin de croix, de « prendre un des récits évangéliques de la Passion, ou un texte d’inspiration biblique de préférence ».

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
André KÉRYGME

Curé de Port Saint Nicolas

Dans cette rubrique
(re)publié: 01/04/2012