LogoAppli mobile

Je suis « aumônier laïc » dans une maison de retraite. Puis-je bénir un malade ?

S’il est vrai que des parents peuvent en certaines occasions bénir leurs enfants et des catéchistes bénir ceux qui leur sont confiés, on ne voit pas pourquoi ce geste de réconfort vous serait interdit en faveur des malades que vous visitez. En l’absence d’un ministre ordonné, le ministère que vous avez reçu vous qualifie pour ce genre de bénédiction. Vous trouverez d’ailleurs quelques éléments d’un tel rituel dans le Livre des bénédictions, publié sous l’égide de la Congrégation pour le culte divin par l’Association des épiscopats de langue française (AELF).

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
André KÉRYGME

Curé de Port Saint Nicolas

Dans cette rubrique
(re)publié: 30/11/2003