LogoAppli mobile

Dans les églises, on représente souvent les quatre évangélistes par des symboles imagés. Quels sont-ils ?

Les Quatre Vivants du livre de l’Apocalypse (Ap 4,7) rappellent les animaux présents dans une vision du prophète Ezéchiel (Ez 1,10). Depuis saint Irénée de Lyon, au deuxième siècle, la tradition a voulu y voir les symboles des quatre évangélistes. C’est l’ange pour Matthieu, le lion pour Marc, le taureau pour Luc et l’aigle pour Jean. Certains commentateurs ont expliqué cette attribution par la référence au début de chacun des évangiles.

Ainsi l’évangile de Matthieu commence par un récit d’annonciation, d’où l’ange. Celui de Marc par la prédication de Jean-Baptiste dans le désert, un désert symbolisé par le lion. Le récit de Luc débute dans le temple de Jérusalem, d’où le taureau qui est l’animal des sacrifices. Enfin, le grandiose prologue du quatrième évangile voit tellement les choses de haut, que l’aigle semble le plus indiqué pour évoquer Jean.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
André KÉRYGME

Curé de Port Saint Nicolas

Dans cette rubrique
(re)publié: 30/11/2003