LogoAppli mobile

Beaucoup d’adolescents ne veulent pas faire leur Confirmation parce qu’ils n’en voient pas l’utilité. Que leur dire ?

Tu es ou tu seras bientôt au lycée.
La proposition qui t’est faite est pour toi la première véritable occasion que tu as de poser un acte responsable dans ta vie chrétienne, car, pour être confirmé(e), tu devras écrire à l’évêque pour le lui demander.
En écrivant à l’évêque, c’est l’Eglise que tu prendras à témoin de ta démarche.
C’est donc de ta part un engagement et il est normal que tu veuilles réfléchir avant. Dans ton aumônerie ou ta paroisse, tu vas avoir d’ailleurs l’occasion de le faire, en découvrant ce que la Bible nous dit de l’Esprit Saint, ce qui peut se passer pour le groupe ou les personnes qui reçoivent cet Esprit, comment tu peux le laisser agir à l’intérieur de toi et nourrir ta prière.

Alors, de deux choses l’une...

Ou bien tu n’en as rien à faire de la religion...
Alors surtout ne demande pas à être confirmé(e)... même pour faire plaisir à tes parents !... et même si tous les autres copains de ton groupe d’aumônerie le demandent !

Ou bien Jésus compte pour toi et tu pressens qu’il peut donner sens et goût à ta vie, mais tu doutes de toi et tu crains de ne pas être à la hauteur...
Alors, n’hésite pas : demande à recevoir Celui qui peut te hisser jusqu’à Lui. Dis-toi d’ailleurs que, dans l’affaire, Dieu s’engage plus que toi ! Bien sûr qu’Il connaît tes fragilités et tes doutes... mais c’est précisément pour t’affermir qu’Il veut te donner son Esprit ! Les animateurs de ton groupe peuvent tous en témoigner : si nous étions sûrs de nous, bardés de certitudes, parfaits témoins de l’Evangile et toujours à la hauteur de ce que Dieu nous demande, nous n’aurions pas besoin de la force de Dieu ! Mais l’expérience nous incite à penser le contraire.

Pour le moment, l’heure n’est peut-être pas encore au choix, mais simplerment à la réflexion. Alors, viens aux réunions qui te sont proposées pour entrevoir toutes les facettes de ce sacrement qui peut faire de toi un adulte dans la foi.

Et si, après réflexion, tu ne souhaites pas être confirmé(e) cette année, tu pourras toujours le demander plus tard. Quelle qu’elle soit, ta décision sera digne de respect.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
André KÉRYGME

Curé de Port Saint Nicolas

(re)publié: 01/03/2006