LogoAppli mobile

La Bible dit-elle la vérité ? L’archéologie semble infirmer les récits bibliques.

L’énorme bibliothèque que constitue la Bible se compose de livres appartenant à des genres littéraires bien différents. Leur visée d’ensemble est cependant de rendre compte de la révélation de Dieu dans l’histoire d’Israël et, pour les chrétiens, en Jésus de Nazareth reconnu comme Christ. Ecrit par un ou plusieurs croyants pour d’autres croyants, chacun de ces livres dit quelque chose de vrai sur l’homme et sur Dieu, mais chacun dans son registre.

Tout autre est la problématique des diverses disciplines scientifiques, et notamment de l’archéologie. Alors que la Bible s’intéresse au « pourquoi ? », l’archéologie s’intéresse au « comment ? » de la vie quotidienne des groupes humains qui ont vécu en un même lieu à diverses époques.

Ne demandons donc pas à l’archéologie de prouver la véracité du déluge ou même de l’Exode, tels qu’ils sont racontés dans les livres de la Genèse et de l’Exode. La vérité de ces lointains récits, mis par écrit après avoir fait l’objet de traditions orales, est d’un autre ordre que celle établie par une expérience de laboratoire ou au terme d’une enquête historique !

Plus proche de nous, l’inscription retrouvée en 1961 dans le théatre romain de Césarée maritime et associant les noms de Tibère et de « Ponce Pilate, préfet de Judée », nous émeut. Elle rappelle en effet le contexte historique de la mort de Jésus . Elle nous apprend même le titre exact de ce fonctionnaire romain impliqué dans son procès. Mais, à elle seule, elle ne saurait confirmer ou infirmer l’affirmation centrale du Nouveau Testament selon laquelle Jésus est Ressuscité !

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/02/2015
1ère public.: 30/11/2003