Menu
Baptême

Un prêtre peut-il refuser le baptême à un enfant sous le prétexte que son frère aîné ne va pas au catéchisme ?

Croyez bien que le prêtre ou les personnes responsables du baptême dans votre paroisse n’ont aucune intention de garder jalousement ce sacrement : celui-ci est un don de Dieu, et l’Eglise se fait une joie de le transmettre. Mais il comporte aussi une part d’engagement. C’est pourquoi le prêtre peut parfois être conduit, sinon à refuser, du moins à différer le baptême d’un enfant tant qu’il n’a pas « un espoir fondé que l’enfant sera éduqué dans la religion catholique ». Cela se comprend : le baptême est le premier pas dans la vie chrétienne, et si pour les aînés, ce premier pas n’a pas eu de suite, on peut se poser des questions sur la réelle intention des parents.

Le baptême d’un enfant n’est pas une obligation ; c’est un libre choix de parents qui s’engagent à élever leur enfant en chrétien. Quel sens cela aurait-il si les parents n’avaient manifestement aucun désir de voir leur enfant devenir chrétien ? Expliquez donc au prêtre pourquoi votre aîné n’a pas été catéchisé, parlez avec lui de ce qu’est pour vous le baptême, dites-lui pourquoi vous y tenez. Cette conversation, si de part et d’autre vous cherchez à bien vous comprendre, sera sûrement fructueuse, quelle qu’en soit la conclusion.

 
André KERYGME

Curé de Port St Nicolas

Dans cette rubrique
(re)publié: 30/11/2003