LogoAppli mobile

A défaut de pouvoir être parrain ou marraine, une personne non-baptisée peut-elle du moins signer comme « témoin » sur les registres du baptême ?

C’est d’abord le souci de la preuve du baptême qui a inspiré cette disposition du nouveau code de droit canon qui prévoit que, dans le cas où il n’y aurait ni parrain ni marraine, il y ait au moins un « témoin » pour signer les registres avec le ministre du baptême. Convenons que ce cas est assez rare.

Il est manifeste également que cette nouvelle rubrique de « témoin » est aussi due au souci de faire une place à un chrétien protestant ou anglican qui, à côté du parrain catholique, peut au moins signer en qualité de « témoin » les registres du baptême.

Faut-il élargir cette notion de « témoin » pour y inclure la personne non-baptisée qui avait été pressentie à tort, voire même déjà sollicitée inconsidérément pour être parrain ou marraine de l’enfant ?

Certains prêtres y consentent, pour ne pas devoir opposer un second refus consécutif à des parents à qui ils viennent d’expliquer que le parrain envisagé ne pouvait pas l’être puisqu’il n’était pas baptisé.
Pastoralement parlant, ce peut être parfois un moindre mal pour éviter une incompréhension à peu près certaine et la naissance d’un contentieux durable avec l’Eglise. D’autant qu’il n’est pas très facile d’expliquer pourquoi les témoins du mariage peuvent n’être pas baptisés, et pourquoi il serait souhaitable que ceux du baptême le soient !

D’un autre côté, la célébration du baptême est éminemment publique : tous ceux qui le veulent, quelle que soit leur foi ou même leur athéisme, peuvent y assister. Faut-il pour autant les faire tous signer comme témoins ? On peut en douter si l’on tient à la lisibilité des registres !
Et s’il n’y a pas de place sur les registres pour que tous signent, est-il bien opportun, alors qu’il y a tant de baptisés dans l’assemblée, d’aller chercher comme par hasard la personne non-baptisée pour signer sur ces registres de la famille chrétienne ?
Il est au moins permis d’en douter !

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
André KÉRYGME

Curé de Port Saint Nicolas

Dans cette rubrique
(re)publié: 01/07/2005