LogoAppli mobile

L’avant - L’après

Seule ta flamme danse
Tout est calme dans Ta demeure
Tu es déjà là, prêt à nous accueillir
pour nous faire entrer dans Ton Mystère.

La lumière... Doucement Ta Croix prend corps, Soleil Levant du Ressuscité
puis sur l’autel, deux langues de feu, discrètes... discrètes... mais capables d’attirer notre regard et de nous mettre à nu devant Toi.

Un bruit sec... La sonorisation est en marche, pas d’excuse si nous faisons la sourde oreille.

Le lectionnaire... Un rapide coup d’oeil, dans un instant cette page couverte de signes deviendra Parole Vivante.

Les vases sacrés... Les sortir, que tout soit en ordre pour que Tu accueilles nos offrandes, l’offrande de nos vies qui deviendra l’offrande de Ton Corps Rompu.

La corde... Soigneusement enroulée, l’ultime barrière tombe, l’espace n’existe plus.

Les bancs se remplissent, nous sommes là pour chanter ta Gloire.
Les lourds battants de la porte s’écartent.

Une célébration prend vie,
Une célébration naît,
Une célébration vit...


L’ombre de la Croix disparaît, seuls ses rayons d’or veillent encore sur nous.

Les deux bougies sont soufflées, Ta Lumière est maintenant en nos coeurs,
veillons à ne pas la laisser sous le boisseau.

Un bruit sec... Le coeur à coeur n’a point besoin d’un haut-parleur.

Ranger le « Livre » comme on range le trésor sous la Tente
pour que les mots s’envolent vers d’autres lèvres... vers d’autres coeurs.

Devenus inutiles, les vases sont rentrés, maintenant notre corps entier est vase sacré.

La corde se déroule...
La porte se referme...
Un dernier coup d’oeil, Ta Paix a franchi les murs. Tu es à l’œuvre dans nos vies.

L’église reprend sa lente respiration
Tout est calme dans ta Demeure
Seule, ta flamme danse...

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Martine LE BEC
(re)publié: 01/04/2010