LogoAppli mobile

Tous les Saints (1/11) : Prière eucharistique

Cél. C’est toujours avec joie, Seigneur, que nous nous rassemblons pour proclamer ta grandeur et nous réjouir de ta proximité.

Ts. Tu es un Dieu aux bras grands ouverts et tu nous invites à ta table.
En toutes circonstances tu nous exprimes les signes de ta tendresse,
mais avec une attention particulière pour les accablés et les délaissés.

Cél. C’est pourquoi, en cette fête de Toussaint, avec nos frères et sœurs qui nous ont précédés dans la résurrection, nous aimons chanter ta gloire et proclamer ensemble :

Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu de l’univers…

Cél. Nous avons tout reçu de toi, Seigneur, la vie, la croissance et l’être.

Ts. Sois béni, Père, pour ceux qui gardent un cœur d’enfant,
pour ceux qui ont une âme de pauvre et un esprit de service,
pour ceux qui ne cherchent pas des chemins de grandeur mais qui se savent aimés de toi.

Cél. Sois béni, Père, pour tous ceux qui trouvent dans ton Fils la force de ne pas perdre cœur alors qu’ils connaissent les souffrances et les pleurs, l’insulte et la persécution.

Ts. Sois béni pour cet homme Jésus,
qui a bouleversé nos conceptions en disant :
« Heureux les pauvres, et ceux qui construisent la paix,
heureux ceux qui pleurent et ceux qui ont faim et soif de justice. »

Cél. Sois béni, Père, car, à la sagesse des grands de ce monde, Jésus a choisi la folie de la croix.
Envoie ton Esprit sur nos offrandes pour que, par ce sacrement du repas partagé, nous recevions de communier entre nous et de communier à ton amour. Que ce pain et ce vin deviennent corps et sang du Christ.

Nous nous souvenons que la veille d’offrir sa vie en toute liberté, Jésus prit du pain, rendit grâce et le donna à ses disciples en disant : « Prenez et mangez-en tous, ceci est mon corps. »

De même à la fin du repas, il prit la coupe de vin, de nouveau il rendit grâce et la fit passer à ses amis en disant : « Prenez et buvez-en tous car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l’alliance nouvelle et éternelle qui sera versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés. Vous ferez cela en mémoire de moi. »

Cél. Merci, Seigneur, de te faire si proche, de nous donner ton Esprit, d’être là où nous partageons le pain et d’établir le ciel au plus profond de notre être.

Ts. Nous te prions, Dieu notre Père,
pour tous ceux qui, dans des efforts désespérés,
te cherchent bien loin sans jamais te trouver.
Nous te prions pour ceux qui vivent superficiellement
sans jamais prendre la peine d’aller jusqu’au fond d’eux-mêmes.

Cél. Nous te prions pour tous celles et ceux qui détiennent des responsabilités dans l’Eglise et dans le monde. Puissent-ils assumer avec courage la fidélité au ciel et la fidélité à la terre.

Ts. Heureux sommes-nous, Seigneur, lorsque sans te reléguer dans un au-delà lointain,
nous te laissons devenir Dieu en nous.
Heureux sommes-nous, Seigneur, lorsque, sans nous résigner devant le mal, nous travaillons à la libération des faibles et à la dignité des pauvres.

Cél. Voilà pourquoi nous voulons avec Marie et tous les saints, avec tous celles et ceux qui sont déjà parvenus dans les cieux, proclamer ta gloire en disant :

Par lui, avec lui et en lui, à toi, Dieu le Père très aimant dans l’unité du Saint-Esprit, tout honneur et toute gloire pour les siècles des siècles. Amen.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/09/2019