LogoAppli mobile

Dim. des Rameaux et de la Passion (14/4) : Prière eucharistique « l’Esprit nous envoie »

Cél. Il est juste et bon, Dieu notre Père, de reconnaître jusqu’à quelle extrémité tu as été pour nous manifester ton attachement et combien tu nous aimes.

Ts. Nous voulons à notre tour, malgré nos limites et nos fautes,
t’exprimer notre volonté de porter avec toi le fardeau les uns des autres.

Cél. Comme le jour où Jésus entra à Jérusalem et que la foule l’acclamait « Roi et Messie », nous aussi, tenant nos rameaux verts à la main, nous voulons unir nos voix pour chanter et proclamer :

Saint, saint, saint, le Seigneur Dieu de l’univers …

Cél. Seigneur, c’est toi qui nous as donné Jésus, le roi de gloire et d’humilité.
Il est venu jusqu’au plus profond de nos ténèbres pour nous entraîner avec lui au-delà de la mort.

Ts. Attentif à tous ceux que la souffrance et le mal n’avaient pas épargnés,
Jésus a semé ta Parole de vie.
Son message dérangeant a suscité la jalousie
et soulevé la haine des grands du monde.
C’est nous, qui aujourd’hui, sommes les dépositaires de cette Parole.
Il dépend de nous qu’elle soit lumière pour ceux qui sont dans les ténèbres et source jaillissante pour les assoiffés de vie.

Cél. Fais descendre sur nous et sur ces offrandes, qui vont devenir corps et sang du Christ, le même Esprit qui a permis à Jésus d’aller jusqu’au bout et de déployer une force de vie capable de faire bouger le monde.

La veille de sa mort, au cours de ce dernier repas qu’il mangeait avec ses disciples, Jésus prit le pain, le rompit et le donna en partage en disant : « Prenez et mangez-en tous, ceci est mon corps livré pour vous. »
De même à la fin du repas il prit la coupe de vin, de nouveau il rendit grâce et la fit passer à ses amis en disant : « Prenez et buvez-en tous, car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l’alliance nouvelle et éternelle qui sera versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés. Vous ferez cela en mémoire de moi. »

Cél. Par ton Esprit, Seigneur, nous reconnaissons en ton fils, notre roi et notre sauveur particulièrement présent là où sévissent l’oppression et la misère.
Dans son abaissement, il est venu nous rejoindre pour nous entraîner avec lui dans son relèvement.

Ts. A Gethsémani ses apôtres l’ont abandonné.
Aujourd’hui ils sont très nombreux encore
ceux et celles qui, mis à l’écart, sont expulsés ou exécutés.
En écoutant le récit de la passion de Jésus,
puissions-nous sortir de notre quiétude
et lutter pour que cesse la passion de tous les crucifiés du monde.

Cél. Nous te prions, Seigneur, pour les responsables de la justice humaine, qu’impartialement, au-delà de toutes publicités et influences médiatiques, ils portent un jugement droit selon leur conscience.

Ts. Nous te prions aussi pour tous les condamnés et les prisonniers,
qu’ils puissent vivre dans la dignité et le respect d’eux-mêmes et des autres.
Que leur temps d’épreuve soit pour eux
l’occasion de grandir et de se former
afin qu’ils sachent se réinsérer un jour dans la communauté des hommes.

Cél. Seigneur, donne-nous enfin de vivre cette Semaine sainte en communion avec Jésus, avec tous ceux qui nous ont précédés et avec le monde de la souffrance, afin qu’au jour de la résurrection, nous puissions ensemble, dans la joie, proclamer sa victoire en disant :

Par lui, avec lui et en lui, à toi, Dieu le Père très aimant dans l’unité du Saint Esprit, tout honneur et toute gloire pour les siècles des siècles. Amen.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 14/02/2019