LogoAppli mobile

33e dim. ordinaire (17/11) : Prière eucharistique « Ne soyez pas effrayés »

Cél. Sois loué, Seigneur, pour la force que tu nous communiques et qui garde intacte notre détermination de te servir et de faire grandir la vie.

Ts. Lorsque nous sommes harcelés par les drames les plus divers,
lorsque la peur nous immobilise et nous empêche de lutter du côté de la vie,
tu es là près de nous et tu nous invites à la confiance.

Cél. Si d’une part nous assistons à une escalade de la violence et du mal, en bons observateurs nous pouvons remarquer une escalade plus grande encore de l’amour et de la générosité.

Ts. Sois loué, Seigneur, car même s’il n’est pas toujours facile de déceler ta présence dans les événements actuels,
nous savons que ta clarté peut illuminer notre nuit
et qu’avec toi nous sortirons toujours vainqueurs.

Cél. C’est pourquoi nous unissons nos voix pour t’acclamer et proclamer :

Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu de l’univers…

Cél. Tu sais, Seigneur, combien notre société est paralysée par le terrorisme, les extrémismes ou toute autre catastrophe.

Ts. Comme il le disait déjà à ses disciples dans la barque ballottée par la tempête,
Jésus nous le redit aujourd’hui : « Ne vous effrayez pas. »

Cél. Envoie, Seigneur, ton Esprit de vie et d’amour sur notre monde, sur notre assemblée et sur ce pain et ce vin pour qu’ils deviennent corps et sang de Jésus et que nous devenions sacrements de ta présence.

Alors qu’il était lui-même emporté dans un courant qui le conduisait à la mort, Jésus voulut rassembler ses amis pour un dernier repas. Il prit le pain, le rompit et le donna à ses disciples en disant : « Prenez et mangez-en tous, ceci est mon corps livré pour vous. »

De même à la fin du repas il prit la coupe de vin, de nouveau il rendit grâce et la fit passer à chacun en disant : « Prenez et buvez-en tous car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l’alliance nouvelle et éternelle qui sera versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés. Vous ferez cela en mémoire de moi. »

Cél. Que ton Esprit de persévérance nous donne la force, même dans les situations les plus dramatiques, de continuer à croire en la vie.

Ts. Chaque siècle d’histoire a connu des situations sans issue et sans espoir, surtout pour les pauvres toujours exploités par les grands.
Et pourtant, Seigneur, à chaque époque,
des femmes et des hommes se sont levés.
Ni la persécution, ni la prison, ni les échecs
n’ont réussi à émousser leur confiance et leur volonté de procurer aux autres la dignité et la paix.

Cél. Apprends-nous aussi, Seigneur, même si ce n’est pas toujours facile, à aller jusqu’au bout de nos projets, à franchir les obstacles et avancer avec persévérance.
Regarde, Seigneur, toutes celles et ceux qui détiennent un pouvoir, qu’ils soient les premiers à lutter contre toutes les causes de souffrance.

Ts. Nous mettons plus facilement notre assurance dans les choses matérielles plutôt que d’investir en amitié et en rencontres fraternelles.
Aide-nous, Seigneur, à suivre les conseils de Jésus et que dorénavant, chacun de nos gestes, chacune de nos paroles soient semence de joie.

Cél. Convaincus que tu es un Dieu qui souffre et meurt pour nous garantir la vie, assurés que tu es le Seigneur des temps et de l’histoire, nous voulons une fois encore proclamer ta gloire avec celles et ceux qui nous ont précédés en disant :

Par Lui, avec Lui et en Lui, à Toi Dieu le Père très aimant dans l’unité du Saint Esprit, tout honneur et toute gloire pour les siècles des siècles. Amen.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 17/09/2019