LogoAppli mobile

32e dim. ordinaire (10/11) : Prière eucharistique « Dieu des vivants »

Cél. Béni sois-tu Seigneur, toi le Dieu des vivants,
le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob.

Ts. Dès avant la création,
tu as voulu faire de nous des vivants
non pas seulement pour un temps
mais pour partager avec toi ton éternité.

Cél. Tu nous as appelés à naître, à renaître, à ressusciter
et tu nous as donné de porter avec toi le monde à son achèvement.

Ts. Béni sois-tu de nous avoir invités à ta vie
en faisant de nous des filles et des fils
capables sous l’impulsion de ton Esprit
de prendre en main leur destinée.

Cél. C’est pourquoi, avec tous les vivants du ciel et de la terre
nous aimons t’acclamer et proclamer :

Saint, Saint, Saint, le Seigneur, Dieu de l’univers ...

Cél. C’est à une merveilleuse et grande histoire d’amour que tu nous as conviés. Par notre seule raison humaine, nous ne pouvons en saisir toute la beauté ni toute la grandeur.

Ts. La vie de ressuscité, la vie en plénitude,
nous pouvons déjà en faire l’expérience ici-bas
car tu en as déposé le germe en nous.

Cél. Comme tu as répandu le souffle de ton Esprit sur la création envoie-le aujourd’hui encore sur ton peuple rassemblé et sur ces offrandes, pour qu’elles deviennent corps et sang de Jésus, sacrement de la vie éternelle et signe de la résurrection.

La veille de sa passion et de sa mort, Jésus rassemblant ses amis autour de la table pour un dernier repas, prit le pain, le rompit et le leur donna en disant : « Prenez et mangez-en tous, ceci est mon corps livré pour vous. »
De même à la fin du repas, il prit la coupe, de nouveau il rendit grâce et la donna à ses disciples en disant : « Prenez et buvez-en tous, car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l’alliance nouvelle et éternelle qui sera versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés. Vous ferez cela en mémoire de moi. »

Cél. Ce mystère est si grand, Seigneur, que nous ne pouvons y accéder que par la foi et la confiance et par la grâce de ton Esprit.

Ts. Cette eucharistie nous rappelle que déjà maintenant, à l’exemple de Jésus,
il nous faut vivre en ressuscité,
en relevant les écrasés d’aujourd’hui qui, dans leur fragilité,
succombent sous le poids de leurs échecs et de leurs détresses.

Cél. Nous te prions, Seigneur, pour tous ceux qui détiennent l’autorité dans le monde et dans l’Eglise.
Qu’ils ne l’utilisent pas, même inconsciemment, pour raffermir leur pouvoir, mais pour être davantage au service de leurs frères.

Ts. Nous te prions pour toutes celles et ceux qui nous ont précédés dans la résurrection.
Puissions-nous trouver en eux le soutien dont nous avons besoin
pour continuer la route avant de les rejoindre dans la vie en plénitude.

Cél. Permets-nous enfin, Dieu très bon, d’inaugurer modestement peut-être, ce monde merveilleux auquel tu nous destines depuis toute éternité.
C’est pourquoi, unissant nos voix à tous ceux qui sont passés définitivement de la mort à la vie nous proclamons ensemble :

Par lui, avec lui et en lui, à toi Dieu le Père très aimant dans l’unité du Saint Esprit, tout honneur et toute gloire pour les siècles des siècles. Amen.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 10/09/2019