LogoAppli mobile

31e dim. ordinaire (3/11) : Prière Eucharistique « Je viens demeurer chez toi »

Cél. Dieu notre Père, nous éprouvons la même joie que Zachée, lorsque Jésus lui annonce qu’il vient demeurer chez lui.

Ts. Chaque semaine tu nous offres de refaire nos forces à ta table
pour mieux encore pratiquer la justice et le partage.

Cél. Ton seul regard transforme nos vies et fait de nous des femmes et des hommes nouveaux.

Ts. Si nous avons une haute estime de nous-mêmes, tu nous invites à l’humilité.
Si nous désespérons de nos capacités, tu nous dévoiles notre grandeur.

Cél. C’est pour cela, Seigneur que nous aimons te dire notre reconnaissance et proclamer ta gloire en disant d’une seule voix :

Saint, Saint, Saint le Seigneur Dieu de l’univers…

Cél. Seigneur notre Dieu, nous voulons chanter ta miséricorde et ta fidélité car tu es venu chercher et sauver ceux qui étaient perdus.

Ts. Comme sur la croix,
tu souffres encore avec ceux qui ploient sous le fardeau des peines,
et, plus que tout, tu te réjouis de nos gestes de bonté et de tendresse.

Cél. Que ton Esprit surgisse aujourd’hui sur nous comme sur les apôtres, qu’il vienne sur ce pain et ce vin que Jésus a choisis pour être signes de ta vie donnée et sacrement de ta présence.

La veille de sa passion, avant de marcher librement vers la mort, mangeant son dernier repas avec ses disciples, Jésus prit le pain, le rompit et le partagea en disant : « Prenez et mangez-en tous, ceci est mon corps livré pour vous. »
De même à la fin du repas, il prit la coupe de vin, de nouveau il rendit grâce et la fit passer à chacun en disant : « Prenez et buvez-en tous, car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l’alliance nouvelle et éternelle qui sera versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés. Vous ferez cela en mémoire de moi. »

Cél. C’est toute l’Eglise, Seigneur, qui se réjouit de ta présence. Envoie sur nous ton Esprit pour que tout homme de bonne volonté puisse un jour croiser ton regard et y découvrir un avenir éternel.

Ts. Zachée n’a pas eu peur de braver le ridicule en grimpant sur un sycomore, simplement pour voir ton visage.
Donne-nous la même audace
pour nous démarquer de la mode et des coutumes qui nous retiennent prisonniers de la foule.
Donne-nous le courage d’oser venir vers toi,
d’écouter ta Parole et de suivre tes pas.

Cél. Nous te prions aussi pour ton Eglise, qu’elle ne soit jamais un obstacle à la rencontre que tu souhaites avec l’homme, même pécheur.
Qu’elle partage avec toi la joie de la brebis retrouvée.

Ts. Aujourd’hui, c’est vers nous que tu diriges ton regard
tu nous dis : « Je viens demeurer chez toi, dans ta maison. »

Cél. C’est avec beaucoup d’émotion et le cœur bouleversé que nous exprimons notre reconnaissance en proclamant d’une seule voix avec elles et ceux qui nous ont précédés :

Par lui, avec lui et en lui, à toi, Dieu le Père très aimant dans l’unité du Saint-Esprit tout honneur et toute gloire pour les siècles des siècles. Amen.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 03/09/2019