LogoAppli mobile

28e dim. ordinaire (13/10) : Prière eucharistique « Reconnaissance »

Cél. Vraiment il est juste et bon de te rendre gloire, de t’offrir notre action de grâce en tout temps et en tout lieu, à toi Père, dont la bonté est toute puissante par le Christ notre Seigneur.

Ts. En vivant parmi nous il a fait une œuvre merveilleuse :
alors que nous étions des étrangers, il a fait de nous des fils et des filles,
alors que nous étions malades, il nous a guéris,
quand nous étions morts, il nous a relevés et conviés pour marcher à sa suite.

Cél. En lui nous avons reconnu le salut que tu offres à tous les hommes. C’est pourquoi avec les anges et tous les saints nous chantons et nous proclamons :
Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu de l’univers...

Cél. Comme des parents qui attendent leur enfant, Seigneur, toi aussi tu nous as aimés dès avant notre naissance.

Ts. Nous sommes venus au monde les mains vides.
Tout ce que nous sommes, tout ce que nous avons,
tout nous a été donné de toi et des autres ;
eux qui avant nous ont travaillé et donné de leur vie
pour rendre le monde plus humain.

Cél. En t’offrant ce pain et ce vin, nous voulons te dire notre « merci ».
Envoie ton Esprit sur ce pain et ce vin pour que nous y reconnaissions maintenant son corps et son sang, le sacrement de la vie donnée de Jésus.

La veille de sa mort, au cours du dernier repas qu’il partageait avec ses amis, Jésus prit le pain, le rompit et le donna à ses disciples en disant : « Prenez et mangez-en tous : ceci est mon corps livré pour vous. »
De même à la fin du repas il prit la coupe de vin, il rendit grâce et la fit passer à ses amis en disant : « Prenez et buvez-en tous, car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l’alliance nouvelle et éternelle qui sera versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés. Vous ferez cela en mémoire de moi. »

Cél. L’offrande de ta vie, Seigneur n’est pas clôturée,
donne-nous aujourd’hui encore ton Esprit
afin que notre vie devienne une éternelle louange à ta gloire.

Ts. Nous trouvons si naturel tout ce qui nous est offert.
Nous avons difficile de reconnaître les signes de ton amour.
Apprends-nous à recevoir notre vie comme un don.

Cél. Il y a des jours où tout nous est dû, nous vivons sans rien apprécier, ni goûter, sans nous émerveiller d’être des vivants.
Comme les 9 lépreux, nous recevons et nous nous éloignons.

Ts. Mais comme le lépreux samaritain
nous voulons aussi revenir sur nos pas pour te remercier.
C’est pour cela que nous sommes rassemblés ici
et c’est le sens de notre eucharistie d’aujourd’hui.

Cél. Fais grandir en nous, Seigneur, notre foi et celle de ton Eglise,
par l’expérience chaque jour renouvelée de ta présence.
Cette présence aimante, nous pouvons la ressentir à travers les événements quotidiens mais plus encore par nos rencontres fraternelles.

Ts. Nous le croyons, Seigneur,
toi seul peux recréer notre monde défiguré
par la lèpre du péché et du mal.
Aide-nous à faire de nos vies une véritable action de solidarité
et de justice vécue dans la grâce.

Cél. C’est ainsi qu’avec un cœur plein de reconnaissance pour le salut que tu nous offres, nous nous tournons vers toi tous ensemble et avec tous ceux qui sont morts pour proclamer :

Par Lui, avec Lui et en Lui, à toi Dieu le Père très aimant dans l’unité du Saint Esprit tout honneur et toute gloire pour les siècles des siècles. Amen.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Dans cette rubrique
(re)publié: 13/08/2019