LogoAppli mobile

25e dim. ordinaire (22/9) : Prière eucharistique « L’argent trompeur »

Cél. Il est vraiment bon de te rendre gloire à toi Dieu notre Père qui ne cesses de venir à notre rencontre.

Ts. Jamais tu ne t’habitueras à voir tes enfants pauvres, dénués,
dépourvus et abandonnés.
En Jésus, tu montres l’exemple de l’amour et de la compassion.

Cél. Ton regard bienfaisant nous permet de croire en notre beauté et notre capacité à réaliser de bonnes choses.

Ts. Sans cesse tu nous invites à repenser notre charité, à réinventer de nouvelles solutions et à les mettre en pratique dès aujourd’hui.

Cél. C’est pourquoi, à la suite de tous ceux qui nous ont précédés et qui sont déjà auprès de toi, nous aimons te louer et t’acclamer par ces mots :

Saint, Saint, Saint le Seigneur Dieu de l’univers…

Cél. Dieu Père, nous ne prendrons jamais assez conscience de la tendresse qui est en toi et que tu veux partager.

Ts. Béni sois-tu pour cette multitude de femmes et d’hommes qui croient en la justice,
qui s’efforcent d’atténuer les souffrances et d’améliorer les conditions de vie des autres.
Béni sois-tu pour nos parents et nos proches qui, en nous aimant, nous ont appris à aimer.

Cél. Envoie, Seigneur, ton Esprit sur ton peuple et sur ce pain et ce vin afin qu’ils deviennent un seul corps qui est le tien, signe de ta présence au cœur du monde.

La veille de sa passion, Jésus ayant rassemblé les siens pour un dernier repas, prit le pain, le rompit et le donna à ses amis en disant : « Prenez et mangez-en tous, ceci est mon corps livré pour vous ».
De même à la fin du repas, il prit la coupe de vin, de nouveau il rendit grâce et la fit passer en disant : « Prenez et buvez-en tous car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l’alliance nouvelle et éternelle qui sera versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés. Vous ferez cela en mémoire de moi. »
Cél. Que ton Esprit, Seigneur, resserre les liens de vérité et de fidélité qui nous unissent.

Ts. Mieux que nous tu sais combien les richesses matérielles cachent parfois bien des misères morales et spirituelles.
Tu sais combien nous nous laissons tromper par l’argent
au point de lui sacrifier certaines valeurs essentielles de la vie.

Cél. Alors qu’il s’est donné sans compter, Jésus lui-même a été vendu pour trente pièces d’argent.

Ts. Même lorsque nos illusions s’éteignent,
même lorsque nos engagements sont difficiles à tenir,
même lorsque les autres nous trahissent,
comme l’oiseau lavé de la marée noire reprend son envol,
donne-nous la force de continuer, comme lui, la route que nous avions choisie.

Cél. Toi qui as ressuscité Jésus, n’abandonne pas à la mort ceux qui nous ont précédés.
Donne-nous de faire l’expérience de la résurrection dans le quotidien de nos vies.

Ts. Ne nous laisse pas nous contenter de « l’à moitié » ou du banal,
apprends-nous à ne pas négliger les détails dans le service
et à ne pas défigurer le visage de l’amour.

Cél. Touchés par autant de signes de ta tendresse, nous sommes heureux de joindre nos voix pour proclamer :

Par lui, avec lui et en lui, à toi Dieu le Père très aimant, dans l’unité du Saint Esprit, tout honneur et toute gloire pour les siècles des siècles. Amen.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 22/07/2019