LogoAppli mobile

24e dim. ordinaire (15/9) : Prières pour la célébration

Nous sommes des chrétiens « pratiquants » comme on dit, habitués à la pratique dominicale, aux sacrements, à la Parole de Dieu… Mais sans toujours beaucoup d’émotion, voire même de conviction.
Etre pratiquant c’est sans doute relire les Ecritures avec un regard nouveau mais aussi et surtout en vivre ?
Que la liturgie aujourd’hui fasse de nous des pratiquants selon le cœur de Dieu.

- Seigneur, toi qui fais bon accueil aux pêcheurs et aux marginaux. Seigneur montre-nous ton amour.
- O Christ, toi qui ne regardes pas la faute mais le cœur de chacun. O Christ montre-nous ton amour.
- Seigneur, toi qui es toujours à la recherche de celui qui se perd. Seigneur montre-nous ton amour.

Oui, le Seigneur nous appelle chacun par notre nom et nous redit qu’il veut nous voir heureux et dans la paix. Qu’il recrée en nous ce que le mal a brisé et qu’il nous fasse grandir dans la communion avec lui et avec les autres. Amen.

Prions :

Dieu de longue patience, tu te mets à notre recherche et en toutes circonstances tu nous accueilles lorsque nous venons vers toi.
Aide-nous à toujours retrouver le chemin de ta maison là où ta tendresse nous comblera de joie aujourd’hui et chaque jour jusqu’aux siècles des siècles Amen.

Prière universelle :

Nous savons que Dieu est sensible à nos peines et nos souffrances : présentons-lui la prière qui jaillit de nos cœurs.

Il ne se passe pas une semaine sans que nous soyons témoins par les médias
de catastrophes naturelles mais plus encore de drames
dont les hommes sont responsables.
Prions pour toutes les victimes et leurs familles
mais aussi pour toutes celles et ceux qui dans les pays pauvres
sont tués et meurent chaque jour
sous l’œil presqu’indifférent des puissants de la terre.
Seigneur nous te prions.

Nous vivons peut-être dans nos familles, dans nos relations professionnelles
ou dans notre voisinage,
des tensions, des tiraillements et des conflits.
Pour que la force de notre amour nous rende capables de prendre un peu de recul
par rapport à nos propres idées
pour accueillir, reprendre contact, rétablir le dialogue et enfin pardonner.
Seigneur nous te prions.

Nous donnons aussi parfois beaucoup trop d’importance aux choses de ce monde,
à l’œuvre de nos mains.
Pour que nous sachions toujours reconnaître la gratuité et l’abondance des dons de Dieu.
Seigneur nous te prions.

Seigneur, tu fais bon accueil aux pêcheurs et tu manges avec eux.
Puissions-nous, renouvelés par ton Esprit de pardon, vivre à notre tour en frères et sœurs. Amen.

Offrande :

En apportant nos offrandes, Seigneur, nous te prions d’enlever de nos cœurs toutes traces de haine, de jalousie ou de mépris, afin que réconciliés entre nous, nous puissions te présenter sans aucune hypocrisie, cette offrande qui nous réconcilie avec toi.

Notre PÈRE :

C’est avec beaucoup d’émotion que nous pouvons prier celui dont Jésus nous a dévoilé le cœur du Père… en disant : NOTRE PÈRE…

Paix :

Délivre-nous, Seigneur, de tout jugement et regard qui nous coupent et nous écartent les uns des autres.
Ouvre nos cœurs à ta miséricorde pour que nous reconnaissions en chaque humain, un enfant qui t’est cher.
Accorde-nous la joie de la réconciliation, du pardon et que nos cœurs puissent vivre dans la paix. Que la paix du Seigneur soit toujours avec vous….

Communion :

Seigneur nous savons que pour toi, chaque homme, chaque femme est unique, qu’il soit pêcheur, publicain, prostitué… ton regard pour lui n’est que compréhension et pardon.
Donne-nous le courage de faire le premier pas et d’aller nous aussi à la rencontre de tous les égarés dans les déserts de l’alcool, de la prostitution, des prisons… les égarés des déserts de solitude, de l’angoisse, des pseudo-richesses ou des mondanités.
Accorde-nous enfin assez de respect et de délicatesse pour être signes humbles et discrets, car pour eux aussi le règne de ton amour est arrivé. Par le Christ Notre Seigneur. Amen.

Bénédiction :

Quels que soient notre histoire, notre passé… accueillons la bénédiction de ce Dieu très aimant qui est Père, Fils et Saint-Esprit. Amen.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 15/07/2019