LogoAppli mobile

24e dim. ordinaire (15/9) : Prière Eucharistique « Retour à la vie »

Cél. Père de toute bonté, nous te louons et nous te bénissons car chaque fois que nous nous sommes éloignés de toi, tu guettais notre retour, non pas pour nous réprimander mais pour nous redire ton amour.
Tu n’as jamais voulu te résigner devant nos ruptures d’alliance.

Ts. Nous te rendons grâce parce que chaque semaine tu nous attends,
tu nous accueilles et tu te réjouis de nous voir rassemblés.
Regarde tes enfants ici réunis.
Vois leur désir de revenir à toi.
Aide-nous à croire que ton amour est plus fort que notre péché
et donne-nous la joie de vivre la rencontre.

Cél. Nous nous tournons vers toi notre Père et remplis de joie nous chantons et proclamons :

Saint, Saint, Saint le Seigneur Dieu de l’univers…

Cél. Béni sois-tu, Père, de venir à la rencontre de tes enfants qui se sont égarés.
Béni sois-tu pour la liberté que tu nous as donnée sans jamais la reprendre lorsque nous avons pris d’autres chemins.

Ts. Si loin que nous soyons partis, ton regard nous a suivis.
Doucement ta lumière nous a ramené vers l’unique bonheur qui peut nous combler.

Cél. Loué sois-tu pour la fête que tu donnes quand l’un de tes enfants revient à la vie.

Ts. Ce festin de la réconciliation nous y prenons part sans toujours être vraiment prêts.
Nous osons cependant y venir parce que nous savons que tu ne regardes pas la faute mais notre désir de mieux faire et de progresser sur le chemin.

Cél. Envoie ton Esprit, Seigneur, sur toute notre assemblée et sur ce pain et ce vin que nous allons partager ensemble pour qu’ils deviennent corps et sang de Jésus et que nous devenions les signes de ton amour plus fort que toute faute ainsi que nous l’a montré Jésus.

La veille de sa passion, il prit le pain, le rompit et le donna en partage en disant : « Prenez et mangez-en tous, ceci est mon corps livré pour vous. »
De même à la fin du repas il prit la coupe de vin, de nouveau il rendit grâce et la fit passer à tous ses amis en disant : « Prenez et buvez-en tous, car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l’alliance nouvelle et éternelle qui sera versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés. Vous ferez cela en mémoire de moi. »

Cél. Aujourd’hui encore, Seigneur, tu nous montres ton vrai visage de Père.
Tu nous aimes gratuitement, simplement parce que nous sommes tes enfants.

Ts. Nous sommes heureux de nous revoir,
de raffermir ou de créer de nouveaux liens d’amitié.
En ce début d’année scolaire, nous te prions de nous donner ton Esprit qui nous aidera à humaniser notre monde.

Cél. Nous avons repris toutes nos activités, déjà certains sont noyés par le travail et par les engagements les plus divers. Aide-nous, Seigneur, à prendre chaque semaine le temps de rentrer en nous-mêmes, de vivre pendant quelques instants une rencontre personnelle avec toi.

Ts. Nous te prions Seigneur, pour que notre écoute fraternelle
nous donne de mieux comprendre nos ennuis mutuels
et nous permette ainsi de nous soutenir, de nous entraider et de faire surgir partout le bonheur.

Cél. Heureux sommes-nous, Seigneur, de voir en toi un Dieu qui ne désespère jamais de l’homme mais lui offre toujours d’avoir part au banquet du Royaume.

Ts. Il est vrai que souvent nous t’oublions, tu sors de nos préoccupations.
Pourtant ces quelques instants passés avec toi font du bien.
Puissions-nous, par ces célébrations de notre quotidien et ces rencontres renouvelées, garder le contact avec toi et entre nous.
Ainsi dans l’amitié et l’amour, nous nous découvrirons mutuellement au plus profond de notre mystère.

Cél. Voilà, Seigneur, notre prière de ce jour, voilà pourquoi nous sommes si heureux de proclamer avec celles et ceux qui nous ont précédés :

Par lui, avec lui et en lui, à toi Dieu le Père très aimant dans l’unité du Saint-Esprit tout honneur et toute gloire pour les siècles des siècles. Amen.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 14/07/2019