LogoAppli mobile

14e dim. ordinaire (7/7) : Prière eucharistique « Moissonneurs d’humanité »

Cél. Seigneur, ton peuple est dans la joie. Jour après jour, semaine après semaine, grâce à ta Parole, tu nous donnes de te découvrir, te rencontrer et toujours mieux t’aimer.

Ts. Heureux sommes-nous de savoir que tu es là,
de te sentir à nos côtés, d’entendre tes pas résonner près de nous.

Cél. Sans cesse ton Esprit nous pousse à la générosité pour qu’en unissant nos efforts nous partagions les travaux et les soucis les uns des autres.

Ts. Nous te remercions Seigneur,
de nous avoir donné en héritage ce monde nouveau.
Nous te remercions pour la confiance que tu mets en chacun de nous
et pour la Bonne Nouvelle que tu nous charges d’annoncer aux pauvres de tous les temps.

Cél. Tous ensemble, remplis de joie nous aimons nous tourner vers le maître de la moisson pour chanter et proclamer :

Saint, Saint, Saint le Seigneur Dieu de l’univers…

Cél. Dieu notre Père, tu nous as choisis et tu nous appelles à travailler dans le champ du monde.

Ts. Vivifie-nous Seigneur de ta propre vie,
réjouis-nous de ta propre joie et montre-nous ton visage.
Garde-nous un cœur ouvert
une main toujours prête à serrer d’autres mains et à s’ouvrir pour le don.

Cél. Accepte, Seigneur, l’offrande que nous faisons de nous-mêmes. Accepte l’offrande du pain et du vin. Que ton Esprit vienne demeurer sur elles afin que qu’elles deviennent corps et sang de ton Fils ; afin que ta présence soit réalité au cœur de notre vie d’aujourd’hui comme elle l’a été au cœur de la vie de Jésus ton fils bien-aimé.

En effet, la veille de sa passion, Jésus ayant rassemblé les siens, voulut leur montrer une fois encore tout son amour. Alors qu’il était à table avec ses disciples il prit le pain le rompit et le leur donna en disant : « Prenez et mangez-en tous, ceci est mon corps livré pour vous. »

De même, à la fin du repas il prit la coupe de vin, dit une prière d’action de grâce puis la fit passer à tous ses disciples en disant : « Prenez et buvez-en tous, car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l’alliance nouvelle et éternelle qui sera versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés. Vous ferez cela en mémoire de moi. »

Cél. Ce pain de ton eucharistie est aujourd’hui rompu par des millions de femmes et d’hommes qui veulent vivre selon ta Parole.
Ce pain que tu nous donnes, c’est à nous de le partager.

Ts. Nous sommes parfois paralysés par nos idées préconçues
ou nos blessures d’amour propre.
Mais toi, Seigneur, tu nous attends dans les méandres de notre quotidien
au détour de nos actes de confiance.

Cél. Reçois, Seigneur, à ta table toutes celles et ceux qui nous ont quittés et donne-leur de découvrir la profondeur de ton amour.

Ts. Nous te prions pour tous ceux qui nous sont chers et qui nous ont fait du bien,
que notre reconnaissance réchauffe leur cœur et les pousse à continuer.
Nous te prions aussi pour toutes celles et ceux qui sont en dehors de nos préoccupations,
que notre attention s’éveille pour reconnaître en eux un reflet de ta présence.

Cél. Souviens-toi, Seigneur, de ceux qui souffrent sans répit, qu’au cœur de leurs détresses et de leurs peines ils trouvent auprès de nous des cœurs accueillants et des mains ouvertes.

Ts. Une année de travail se termine, avec le poids de ses soucis et de ses fatigues.
Ce temps de détente est le bienvenu.
Qu’il soit l’occasion de rencontres nouvelles et de découvertes,
de repos et de paix, de satisfaction et de joie pour tous.

Cél. Maintenant, tous ensemble et d’un seul cœur nous proclamons :

Par lui, avec lui et en lui, à toi Dieu le Père très aimant dans l’unité du Saint Esprit, tout honneur et toute gloire pour les siècles des siècles. Amen.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 07/05/2019