LogoAppli mobile

13e dim. ordinaire (30/6) : Prière Eucharistique « Urgence »

Cél. Vraiment, Seigneur, nous sommes heureux d’être rassemblés devant toi pour te fêter et chanter les merveilles de ton amour.

Ts. Tu sais mieux que nous combien nous sommes fragiles lorsque nous sommes seuls.
Un rien peut nous déstabiliser et nous faire tomber.
Mais, rassemblés par la force de ton Esprit,
nous devenons capables de réaliser des exploits.

Cél. Béni sois-tu, Seigneur, parce que tu suscites en notre monde des énergies nouvelles, tu nous entraînes à marcher sur les pas de Jésus vers la vraie liberté.

Ts. Sois loué, Seigneur, de nous avoir appelés à devenir des femmes et des hommes responsables, capables de donner au monde un cœur plus humain.

Cél. C’est pourquoi en communion avec toute l’humanité qui met en toi sa confiance, nous unissons nos voix pour chanter et proclamer :

Saint, Saint, Saint le Seigneur Dieu de l’univers…

Cél. Seigneur, tu partages ta liberté. Tu libères de tout ce qui nous replie sur nous-mêmes et nous empêche d’être disponibles pour l’essentiel.

Ts. Tu fais de nous un peuple capable de vivre dans l’unité et la fraternité.
Tu es toujours là à nos côtés.
Tu nous réconfortes par les multiples signes de ta bonté.

Cél. Parmi tous ces signes de ta présence tu as laissé le pain et le vin partagés.
Envoie ton Esprit sur chacun de nous et sur ces offrandes déposées sur ton autel, pour que ce pain et ce vin deviennent corps et sang de Jésus et que nous devenions les signes de ta vie donnée.

Jésus la veille de sa passion et de sa mort, ayant rassemblé les siens pour un dernier repas, prit le pain, le rompit et le donna à ses disciples en disant : « Prenez et mangez-en tous, ceci est mon corps livré pour vous. »
De même à la fin du repas, il prit la coupe de vin, de nouveau il rendit grâce et la donna à ses amis en disant : « Prenez et buvez-en tous, car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l’alliance nouvelle et éternelle qui sera versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés. Vous ferez cela en mémoire de moi. »

Cél. Seigneur, donne-nous ton Esprit pour que, par nous, advienne le monde nouveau.

Ts. Nous savons qu’il n’est pas facile de te suivre, Seigneur,
et pourtant, c’est au cœur de nos existences déjà bien remplies
que tu nous appelles à travailler pour le Royaume.

Cél. Il y a vraiment urgence. La vie est trop courte pour s’attarder.
Si nous attendons de n’avoir plus rien à faire pour nous engager, nous ne serons jamais disponibles à ton appel.

Ts. Tu as mis en nous, Seigneur, des dons multiples
que bien souvent nous laissons sommeiller en nous
parce que nous avons peur : peur d’agir, peur des autres ; peur de nous.
Que ton Esprit nous pousse à l’action
afin de vivre davantage la justice, le partage et la paix.

Cél. Nous te prions, Seigneur, pour tous ceux qui détiennent une part de responsabilité dans l’Eglise.
Que le souffle vivifiant de ton Esprit les éveille à prononcer les paroles et poser les gestes qui font vivre.

Ts. Donne nous la volonté de ne pas nous retourner à tout moment
ni nous laisser arrêter par les obstacles et les échecs de la vie.
Rends-nous suffisamment libres pour aller jusqu’au bout dans la réalisation de nos choix.

Cél. Heureux de nous être réunis pour te prier, réconfortés par ta Parole, nous aimons joindre nos voix, avec tous ceux et toutes celles qui nous ont précédés, pour proclamer :

Par lui, avec lui et en lui, à toi, Dieu le Père très aimant dans l’unité du Saint Esprit, tout honneur et toute gloire pour les siècles des siècles. Amen.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 30/04/2019