Homélies

1. « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je (...)
Aloyse SCHAFF
1. Ce dimanche des Rameaux et de la Passion associe dans la même célébration l’entrée triomphale de Jésus à (...)
Aloyse SCHAFF
1. On ne peut pas être plus bref que Marc pour raconter cet épisode très détaillé par Matthieu et Luc. Les (...)
Aloyse SCHAFF
1. Les grands prophètes des temps passés, comme Isaïe que nous venons d’entendre, ont appelé le peuple à (...)
Aloyse SCHAFF
1. Peu de temps auparavant, Jésus avait posé à ses disciples la question : « Au dire des hommes, qui est le (...)
Aloyse SCHAFF
1. On imagine aisément la scène. Il est quatre heures de l’après-midi, le soir tombe sur les rives du (...)
Aloyse SCHAFF
1. « Commencement de l’Evangile de Jésus, Christ, Fils de Dieu. » En peu de mots l’évangéliste Marc nous (...)
Aloyse SCHAFF
1. Les quatre évangélistes rapportent cette violente scène, preuve en est qu’elle a marqué les esprits. Elle (...)
Aloyse SCHAFF
1. Deuxième récit de l’appel des premiers disciples. Celui de Marc de ce jour est bien différent de celui de (...)
Aloyse SCHAFF
1. Nous avons entendu dans la 2e lecture ce que saint Paul a écrit aux chrétiens de Thessalonique : « Frères, (...)
Aloyse SCHAFF
1. Toutes les lectures de ce dimanche abordent la question du salut. La première lecture nous rappelle que (...)
Aloyse SCHAFF
1. Ce jour-là Jésus entra dans la synagogue. A son habitude, il y enseignait. Contrairement à ce que l’on (...)
Aloyse SCHAFF
1. « Qui aime sa vie la perd ; qui s’en détache en ce monde la gardera pour la vie éternelle... Si (...)
Aloyse SCHAFF
1. « Et, sortis de la synagogue de Capharnaüm, Jésus et ses disciples, Jacques et Jean, allèrent dans la (...)
Aloyse SCHAFF
1. On recense actuellement 3 millions personnes atteintes de la lèpre et près de 200 000 nouveaux cas par an, (...)
Aloyse SCHAFF
1. « Bon Maître, que dois-je faire pour avoir la vie éternelle en héritage ? » La réponse de Jésus surprend. (...)
Aloyse SCHAFF
1. "Lorsqu’un membre souffre, tout le corps souffre" écrivait Paul aux chrétiens de Corinthe en proie aux (...)
Aloyse SCHAFF
« Aie pitié de moi. » Cette imploration en sa forme grecque, « Kyrie eleison », parvenue à nous par-dessus (...)
Aloyse SCHAFF
1. Deux lectures de la liturgie nous mettent devant les yeux des veuves en grande pauvreté. Leur situation à (...)
Aloyse SCHAFF
1. Les paroles de Jésus, parlant de sa venue, ont de quoi inquiéter. Marc nous la décrit comme un événement (...)
Aloyse SCHAFF
1. Elle se nommait Marie Madeleine, celle qui s’est mise en route quand il faisait encore nuit, pour se (...)
Aloyse SCHAFF
1. « Où est le roi des Juifs ? » demandèrent les mages venus d’Orient consulter les Ecritures à Jérusalem et (...)
Aloyse SCHAFF
1. C’est à une rencontre surprenante que nous fait assister aujourd’hui le récit de l’évangile. Une (...)
Aloyse SCHAFF
1. Alors que l’évangéliste Luc avait écrit le premier noël sur terre avec beaucoup d’images, l’évangéliste (...)
Aloyse SCHAFF
1. « Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. » Nous avons commencé l’office par ces mots en nous (...)
Aloyse SCHAFF
1. Ils ne s’étaient jamais rencontrés et les voilà face à face. Lui, Pilate, assis sur ce siège de (...)
Aloyse SCHAFF
1. Les paroles que nous venons d’entendre sont au sommet de toutes celles que Jésus a prononcées. Dites du (...)
Aloyse SCHAFF