LogoAppli mobile

7e dim. ordinaire (23/2) : Prière eucharistique « Aimez vos ennemis »

Cél. Dieu que nous aimons appeler « Père » nous te rendons grâce pour ta présence parfois mystérieuse mais souvent bien sensible.

Ts. Que nous soyons bons ou méchants,
tu nous regardes avec bienveillance,
tu nous aimes comme tes enfants
et tu nous pousses vers la perfection de ton amour.

Cél. C’est donc dans la joie que nous nous rassemblons pour former une véritable communauté de vie mais aussi pour te louer, te bénir et proclamer d’une seule voix :

Saint, Saint, Saint le Seigneur Dieu de l’univers…

Cél. Chaque fois que nous venons vers toi, Seigneur, nous ressentons ta tendresse et découvrons un peu plus à quel point tu nous aimes.

Ts. Avec toi, Seigneur, nous avons envie de chanter, de danser
et de donner le meilleur de nous-mêmes.
Avec toi, nous voudrions montrer au monde
que tu es un Dieu qui veut le bonheur de tous ses enfants.

Cél. Tu nous as laissé, Seigneur, un signe merveilleux de ta présence dans ce pain et ce vin que tu nous invites à partager. Que ton Esprit d’amour repose sur nous et sur ces offrandes pour qu’elles deviennent corps et sang de ton fils et que nous devenions signes de ta présence, corps et sang de ta vie offerte pour toute l’humanité.

La veille de vivre sa passion et sa mort, Jésus ayant rassemblé une fois encore ses amis autour de la table, prit le pain, le rompit et le donna à ses disciples en disant : « Prenez et mangez-en tous, ceci est mon corps livré pour vous ».
De même à la fin du repas il prit la coupe de vin, de nouveau il rendit grâce et la fit passer en disant : « Prenez et buvez-en tous car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l’alliance nouvelle et éternelle qui sera versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés. Vous ferez cela en mémoire de moi.

Cél : Nous nous souvenons, Seigneur, que Jésus est mort et ressuscité. Que ton Esprit nous fasse ainsi passer de la mort à la vie.

Ts. Tu sais Seigneur, combien la rancune et la haine
abîment bien des femmes et des hommes dans le monde
en les plongeant dans la spirale de la violence dont ils ne peuvent plus sortir.
Aussi te prions-nous avec toutes celles et ceux
qui travaillent à la construction de la paix.

Cél. Donne-nous la force de ne pas riposter au méchant, de donner plus qu’il nous est demandé et à aimer ceux qui nous haïssent.

Ts. Loué sois-tu, Seigneur, pour ces hommes et ces femmes
qui comprennent l’exigence de cet amour
et qui vont jusqu’à pardonner.
Loué sois-tu, pour ceux qui savent aller au-delà des déchirures profondes
pour souhaiter encore le bien à ceux qui les blessent.

Cél. En communion avec Marie notre mère,
en union avec ceux qui nous ont précédés dans la découverte de ton amour infini,
en union avec toutes les bonnes volontés qui travaillent pour que ton règne vienne, nous unissons nos voix pour proclamer :
Par lui, avec lui et en lui à toi Dieu le Père très aimant dans l’unité du Saint-Esprit tout honneur et toute gloire pour les siècles des siècles. Amen.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Georges LAMOTTE

Prêtre du diocèse de Namur, † 2017.

(re)publié: 23/12/2019