LogoAppli mobile

3e dim. ordinaire (26/1) : Prières pour la célébration

Bonjour et bienvenue à chacune et chacun d’entre nous.
La liturgie de ce 3e dimanche ordinaire nous invite en Galilée et plus précisément à Capharnaüm, le carrefour des païens. Mais en même temps nous terminons la Semaine de prière pour l’unité des Eglises chrétiennes.
Prions donc ce matin le Seigneur pour que nos églises soient des carrefours où peuvent se rencontrer les différences et se vivre la même foi en Jésus, le Christ lumière des nations.

- Seigneur, malgré les divisions qui nous habitent intérieurement, Seigneur, montre-nous ta tendresse.
- O Christ, malgré les divisions qui cassent nos relations, ô Christ montre-nous ta tendresse.
- Seigneur, malgré les divisions qui blessent les Eglises qui se réclament de ton Fils, Seigneur montre-nous ta tendresse.

Que Dieu notre Père recrée en nous ce que le mal a brisé et qu’il nous fasse grandir dans la communion avec lui et avec les autres. Amen.

Prions :

Seigneur, tu es créateur de toutes choses. C’est toi qui nous ouvres les portes pour donner sens à notre vie.
Aide-nous à prendre un peu de recul face aux immenses problèmes du monde et à lutter avec toute notre énergie pour apporter une lumière d’espérance à tous ceux qui se laissent enfoncer dans les ténèbres de la mort.

Prière universelle :

C’est en union avec tous les chrétiens du monde que nous demandons à Dieu de nous faire vivre de ce Royaume déjà tout proche.

Comme Jésus dans l’Evangile, nous aussi nous vivons dans notre Galilée,
c’est-à-dire dans un milieu de brassage de cultures, de mentalités
et de convictions très différentes.
Qu’au cœur de cette diversité, sûrs de notre foi,
mais toujours ouverts à l’écoute des autres,
nous unissions nos forces pour que triomphe la paix et l’unité.
Seigneur, nous te prions.

Notre monde est un véritable capharnaüm.
Pour qu’au cœur de ces ténèbres,
nous ne baissions pas les bras
mais luttions avec persévérance pour que la lumière se lève
et que vienne le Royaume si proche.
Seigneur, nous te prions.

Chaque semaine nous apporte des cas nouveaux d’injustice et d’incompréhension
qui se traduisent en actes de méchanceté.
Pour que nous osions rencontrer, parler avec ceux qui s’imposent à nous et qu’ensemble, sans violence, nous trouvions les solutions
et les réponses les plus justes.
Seigneur, nous te prions.

Seigneur, accueille notre prière afin que nous puissions refléter ta lumière au milieu des ténèbres de notre monde. Par le Christ Notre Seigneur. Amen.

Offrande :

Seigneur, c’est avec des grains et des grappes autrefois disséminées que nous avons fait ce pain et ce vin.
Puissent de même tous les chrétiens se rassembler pour construire ton Royaume. Amen.

Notre Père :

Dans chaque eucharistie nous disons : « Que ton règne vienne. »
Pour que cette prière ne reste pas seulement des mots, essayons de la dire en vérité :
NOTRE PÈRE…

Paix :

Délivre-nous, Seigneur, de nous laisser démobiliser par le pessimisme ambiant.
Délivre-nous de nous laisser abattre par l’ampleur de la mission mais donne-nous de croire que petit à petit le bien supplantera le mal et que la vie sera toujours victorieuse.
Par le Christ Notre Seigneur.
Que la paix du Seigneur soit toujours avec vous…

Communion :

Merci, Seigneur, de nous avoir une fois encore rassemblés pour nous retrouver dans la prière.
Tu nous as permis de redécouvrir combien tu as besoin de nous pour que le Royaume se rapproche de tous ceux qui vivent dans les ténèbres de l’exclusion, de la maladie ou de la pauvreté.
Fais de nous des instruments de paix et d’unité afin que nous puissions te servir dans nos frères et sœurs chaque jour et pour les siècles des siècles Amen.

Bénédiction :

Que Dieu nous garde dans l’unité. Qu’il fasse de nous des messagers de Bonne Nouvelle et nous bénisse : le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Amen.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 26/11/2019