LogoAppli mobile

3e dim. ordinaire (26/1) : Prière eucharistique « Le Royaume est tout proche »

Cél. Il est bon de chanter ta louange et de glorifier ton nom Dieu vivant,
par le Christ notre Seigneur.

Ts. Il est passé parmi nous en faisant le bien.
Il a dissipé nos ténèbres
et rompu les liens qui nous tenaient captifs
pour faire de nous un peuple libre.

Cél. Jamais au cours des siècles, la voix de tes enfants n’a cessé de proclamer ta Bonne Nouvelle et la proximité de ton Royaume.

Ts. C’est pourquoi, en marchant tous ensemble vers l’unité,
soutenus par la force de ton Esprit,
nous aimons chanter ta gloire et proclamer :

Saint, Saint, Saint, le Seigneur, Dieu de l’univers...

Cél. Dieu des pauvres, Dieu de tous ceux qui sont désemparés, de toutes celles qui cherchent soutien et refuge auprès de toi, nous te bénissons.

Ts. Tu es un Dieu tout proche.
Si proche, qu’il nous est difficile
de te reconnaître au cœur de notre humanité.
Pourtant tu vis au milieu de notre Galilée,
tu sillonnes nos ruelles encombrées par nos soucis.
Tu nous recherches au plus profond de nos impasses.

Cél. Donne-nous ton Esprit,
qu’il vienne envahir notre vie, qu’il vienne sur ce pain et ce vin
afin qu’ils deviennent corps et sang de ton Fils et que, par le partage, nous devenions les signes de ta présence et de ta vie donnée en Jésus.

En effet, la veille de sa mort, rassemblant ses amis autour de la table, Jésus prit le pain, le rompit et le donna à ses disciples en disant : « Prenez et mangez-en tous, ceci est mon corps livré pour vous. »
De même à la fin du repas, il prit la coupe, de nouveau il rendit grâce et la donna à ses disciples en disant : « Prenez et buvez-en tous car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l’alliance nouvelle et éternelle qui sera versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés. Vous ferez cela en mémoire de moi. »

Cél. Béni sois-tu, Père, et par la force de ton Esprit, donne-nous de vivre comme Jésus.

Ts. Il nous arrive, Seigneur, de désespérer du monde qui semble s’enfoncer dans le chaos.
Ouvre nos yeux pour voir surgir, proches de nous,
des germes d’entraide, de partage et de pardon.

Cél. Dans un monde qui semble se passer de plus en plus de toi,
aide-nous à vivre comme de vrais témoins,
ceux qui ne se gargarisent pas de belles paroles
mais qui savent se déranger et se fatiguer.

Ts. Dans une société du « chacun pour soi »
que nous avons fabriquée en élevant des murs entre nous,
apprends-nous à entamer les dialogues rompus,
à nous rencontrer, nous apprécier et nous aimer.

Cél. Nous te prions aussi, Seigneur, pour toutes les communautés d’Eglise qui se sont écartées les unes des autres, flétrissant ainsi la fraîcheur de ta Bonne Nouvelle.
Fais passer dans nos communautés un courant d’amitié riche de la découverte de l’autre.

Ts. L’Eglise, Seigneur, c’est aussi tous ceux qui nous ont précédés,
qui ont travaillé pour qu’après eux d’autres puissent vivre.
Puissent-ils soutenir nos efforts
pour continuer l’œuvre qu’ils ont commencée.

Cél. Tu es l’unité vécue de façon parfaite dans la trinité des personnes
aussi nous aimons proclamer ta gloire en disant :

Par Lui, avec Lui et en Lui, à toi Dieu le Père très aimant, dans l’unité du Saint Esprit, tout honneur et toute gloire pour les siècles des siècles. Amen.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 26/11/2019