LogoAppli mobile

Méditation d’Avent

Un petit enfant est ce qu’il y a de plus fragile : il faut s’occuper de lui parce qu’il ne peut rien faire de lui-même. Il dépend des autres. Marie à Noël n’a pas de voisines connues, pour l’aider. Où puiser de l’eau pour laver l’enfant ? Même, où trouver de quoi manger, pour cette famille déplacée par ordre de la puissance d’occupation ? Jésus est né dans la pauvreté, il est né parmi des questions concrètes touchant à sa survie. Son arrivée est risquée.

Portons dans la prière les parents pour qui la naissance d’un enfant crée de l’angoisse, de la détresse, de la tristesse. Gardons dans notre cœur de l’amour pour ceux qui ne sont pas aimés. Dans le secret, notre Père accueille notre tendresse.

Jours de fragilité qui mettent en tête des idées noires. On se croit bon à rien, diminué, inutile. On repense à tout ce qu’on pouvait faire, aux visites rendues, aux aides apportées. Aujourd’hui, les jambes ne nous portent plus et les mains tremblent. C’est l’heure de la foi : Dieu regarde le cœur. Hier on allait à la messe ; aujourd’hui notre corps devient notre offrande. L’eucharistie vivante entre dans notre corps. Au baptême, nous sommes devenus « prêtres, prophètes et rois ».

Prenons dans nos mains ces vies âgées, fatiguées, la nôtre, pour les présenter au Christ. Notre prière s’unit à ces peines, elle en fait le pain de notre offrande. Dans le secret de notre vie, Dieu accueille ce monde qu’il aime.

Noël approche. Né à Bethléem, le Christ naît en nous. Nous sommes sa crèche, là où il veut aujourd’hui demeurer. Ainsi nous pouvons tracer son chemin vers les autres. Nous sommes ses prophètes, discrets et humbles. Notre paix, notre sérénité sont le chemin qu’il prend. Il rejoint les autres à travers nous.

Offrons le peu que nous avons, ce que nous sommes,
Jésus en fera sa présence.

Et Noël continuera ainsi.
Comme Syméon et Anne attendaient au Temple sa venue, le grand âge en est illuminé.

Être la lumière de Sa présence est notre mission.

Rendons grâce.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Albert ROUET

Évêque de Poitiers.

(re)publié: 01/12/2011