Menu
Un temps pour crier et pleurer

Deuil

Le deuil ne peut être partagé
car il est à moi seul.
Le deuil est une agonie intérieure,
un vide immense
un néant effrayant.
Il est solitude,
une peine qui écœure le soir,
au réveil une terreur effroyable.

Les mots des autres ne sont d’aucune aide.
Une argumentation raisonnée explique bien peu
pour trop de tentatives.
Le silence est la meilleure réponse au chagrin de l’autre.

Pas le silence qui est une pause dans un discours,
maladroit et superflu,
mais celui qui crée un cœur à cœur.
L’amour, qui parle en silence, est le chemin pour entrer dans
le gouffre du chagrin de l’autre.

Le meilleur de tout amour vient silencieusement,
et lentement aussi, adoucir la douleur du deuil,
et commencer à dissiper la tristesse.
C’est l’amour de Dieu, chaleureux et vrai,
qui touchera le cœur affligé et le guérira.

Il regarde la personne dans la peine et a de la compassion,
car le deuil est une immense douleur.
Il est venu parmi nous pour apprendre ce qu’est le deuil,
et bien d’autres choses aussi, cet Homme des Douleurs.
Il sait. Il comprend.
Le chagrin cèdera la place à la paix – à son heure.


Texte original en anglais

GRIEF

Grief cannot be shared,
for it is mine alone.
Grief is a dying within me,
a great emptiness,
a frightening void.
It is loneliness,
a sickening sorrow at night,
on awakening a terrible dread.

Another’s words do not help.
A reasoned argument explains little
for having tried too much.
Silence is the best response to another’s grief.

Not the silence that is a pause in speech,
awkward and unwanted,
but one that unites heart to heart.
Love, speaking in silence, is the way into
the void of another’s grief.

The best of all loves come silently,
and slowly too, to soften the pain of grief,
and begin to dispel the sadness.
It is the love of God, warm and true,
which will touch the grieving heart and heal it.

He looks at the grieving person and has pity,
for grief is a great pain.
He came among us to learn about grief,
and much else too, this Man of Sorrows.
He knows. He understands.
Grief will yield to peace - in time.

 
Basil HUME, Cal

Cardinal, bénédictin, il a été pendant plus de vingt ans à la tête de l’archidiocèse de Westminster. 1923-1999.

(re)publié: 01/11/2017