LogoAppli mobile

Petite histoire des débuts du port

1995

  • Septembre
    • Début de la réflexion sur Internet lors de la rénovation de l’église St Nicolas à La Queue-en-Brie en région parisienne.
  • Décembre
    • Le 6 décembre, jour de la Saint Nicolas, démarrage du serveur sur le réseau CompuServe avec 1 méga-octet d’espace. L’adresse est http://ourworld.compuserve.com/homepages/stnicolas. Jim WANDERSCHEID et Philippe LOUVEAU publient l’histoire des rénovations de l’église St Nicolas et quelques photos des travaux.

1996

  • Mars
    • Le serveur de l’église St Nicolas se rapproche de la paroisse St Nicolas en publiant le guide du secteur pastoral dans sa nouvelle rubrique Paroisse et devient donc le premier serveur paroissial francophone.
  • Avril
    • Réunion de réflexion sur l’utilisation d’Internet par l’Eglise catholique avec le Délégué Diocésain à la Communication.
  • Août
    • Premier article dans la presse quotidienne (Le Parisien).
  • Septembre
    • Jim bascule tous les fichiers sur les serveurs de SimpleNet où Port Saint Nicolas a obtenu de l’espace illimité. L’adresse du serveur devient en même temps facile à retenir : http://stnicolas.simplenet.com. L’espace n’est plus gratuit, mais un sponsor se charge de payer les 10 dollars mensuels.
    • Olivier JULLIEN DE POMMEROL, paroissien de Vence dans le sud de la France, devient animateur et nous fournit sa première revue de presse.
  • Octobre
    • Jim charge la Bible en français sur le serveur. Elle n’était plus disponible sur Internet depuis plusieurs mois, le serveur américain l’hébergeant ayant arrêté.
    • Nouvel article dans la presse quotidienne (La Croix).
  • Décembre
    • Nous faisons nos premiers pas en multimédia avec la visite virtuelle de l’église St Nicolas en 45 photos et commentaire sonore de Jean-Pierre BORDIER en RealAudio.
    • Nous sommes élu Site du Mois par l’Ordre des Dominicains du Canada.
    • Nous sommes élu Site du Soir dans un article publié par le quotidien belge (Le Soir).

1997

  • Janvier
    • Thierry BUSTROS et Denise PELLETIER rejoignent le comité de rédaction.
    • Le quotidien Le Monde publie un article.
    • Notre serveur est élu Lauréat de meilleur site le service pastoral de l’Université du Québec à Montréal.
  • Février
    • La série des hommages de la presse écrite continue avec le quotidien suisse La Tribune de Genève.
    • Publication d’une première charte éditoriale.
    • Jim et Philippe L. organisent un workshop d’introduction à Internet pour la réunion Chrétiens Médias du diocèse de Créteil.
    • L’EAP décide d’officialiser le serveur paroissial et nomme Denise comme membre permanent du comité de rédaction.
    • Première rencontre non virtuelle avec Olivier, qui vient célébrer la messe avec nous, suivi d’un apéritif.
  • Mars
    • Après la presse écrite, c’est maintenant au tour de la télévison de faire une présentation de notre initiative. Nous passons dans le journal télévisé de France 3.
    • Nous arrêtons le serveur pendant 4 jours pour un reportage des événements de Jérusalem en l’an 30 après Jésus Christ.
  • Avril
    • Le nombre mensuel se stabilise autour de 1300 visiteurs.
    • Pour faciliter la mise-à-jour des 370 fichiers, Jim modifie tous les documents pour pouvoir utiliser des feuilles de style.
    • Nous rencontrons Philippe GIRON, paroissien et surfeur convaincu de Paris, qui est un critique constructif de notre serveur depuis son début.
  • Mai
    • Nous annonçons en premier le décès de notre évêque François FRÉTELLIÈRE. Seulement 6 heures plus tard, nous avons une documentation de sa vie disponible sur notre serveur.
  • Juin
    • Lors de la kermesse paroissiale, Jim installe pour la première fois une caméra vidéo (webcam) et envoie pendant 5 heures des images dans le réseau Internet.
  • Août
    • Pendant les JMJ, Philippe G. et Jim installent une caméra vidéo (webcam) au cybercafé des Scouts de France à la paroisse St Honoré d’Eylau à Paris d’où nous envoyons en permanence des images dans le réseau Internet.
  • Septembre
    • Début de notre réflexion sur l’avenir du serveur paroissial. Nous lançons un débat sur Internet auquel participent une vingtaine de personnes pendant deux mois.
  • Octobre
    • La décision est prise de dissocier le serveur de la paroisse St Nicolas de La Queue-en-Brie.
    • Denise et Thierry quittent notre comité de rédaction, tandis que Philippe GIRON le rejoint.
  • Novembre
    • Après plusieurs propositions et d’âpres discussions via email, nous décidons du nouveau nom de notre serveur : Port Saint Nicolas.
    • Jim invente une nouvelle charte graphique autour d’un port imaginaire.
    • Un travail intense est fourni par les deux webmasters du serveur (Jim et Philippe G.) pour réorganiser le contenu de tous les fichiers. Nous commençons la nouvelle structure avec 21 méga-octets de contenu.
    • A Poitiers, Jim organise un workshop autour d’Internet et du multi-média pour la formation permanente des prêtres du diocèse de Créteil.
  • Décembre
    • Lancement de la nouvelle structure du serveur dans la nuit du 5 au 6 décembre (le 5 décembre à 20:44 heures GMT+0100).
    • Jim organise trois formation aux langage HTML pour les prêtres du diocèse de Créteil intéressés à publier du contenu sur Internet.
    • Jim déménageant à Luxembourg, le serveur est géré à partir du 25 décembre depuis le Grand-Duché.

1998

  • Janvier
    • PSN obtient l’Imprimatur Internetensis de la Conférence des Evêques de France et de Chrétiens-Médias. Le serveur garde sa liberté d’action, mais est soutenu par la Conférence et se charge de développer du contenu complémentaire.
    • Philippe G. et Jim créent PSN interactif en utilisant la génération automatique de pages au moment de la demande. La technique utilisée est le moteur Miva 3.
  • Février
    • Première édition de notre quiz, produit par Olivier. Philippe G. se charge de coder le quiz en Miva.
    • PSN interactif donne la possibilité de publier interactivement des contributions dans nos rubriques.
  • Mars
    • Le mensuel Panorama publie un article sur Port Saint Nicolas.
  • Avril
    • Philippe Giron intervient au Chapitre Provincial des Salésiens pour d’une part, présenter en quoi Internet peut être utile à l’évangélisation, et d’autre part, présenter Port Saint Nicolas, qui sert de support pour expliquer le point précédent.
  • Juin
    • Premier comité de rédaction non virtuel en région parisienne (depuis trois ans, nous n’avions jamais réussi à nous retrouver tous ensemble).
    • Philippe G. et Jim participent à la journée Internet de Chrétiens-Médias et Services de Communication d’Ile de France. Titre de l’exposé : Présentation de différents sites chrétiens caractéristiques. Réflexion et discussion sur la forme, le contenu, les orientations.
  • Octobre
    • Port Saint Nicolas est invité à participer comme intervenant au Forum Multimédia et Education, organisé par Chrétiens-Médias et qui a lieu à Rennes les 26 et 27 octobre. C’est Philippe G. qui représente le site.
  • Novembre
    • Le quatuor de Port Saint Nicolas joue dorénavant à cinq : Marie-Françoise LECAILLON de Nice, rejoint l’équipe. Dans l’arrière-boutique, deux collaborateurs bénévoles (René DESCAMPS et Jocelyne KIEFFER) codent du contenu au kilomètre.
  • Décembre
    • Le site de Port Saint Nicolas fête ses trois ans d’existence. A plus de 7 500 visiteurs par mois, les choix qui ont été faits sont plus que validés ! Youpee !

1999

  • Mars
    • Le 23, le CET St Paul d’Issy-les-Moulineaux invite Port Saint Nicolas dans le cadre de ses soirées du mardi pour parler de Eglise et Internet. Philippe L. et Catherine SESBOUË de Chrétiens-Médias présentent le site devant une centaine de personnes.
  • Avril
    • Port Saint Nicolas est co-fondateur de l’association Eklesia.net (http://www.eklesia.net), regroupement des serveurs chrétiens francophones.
  • Juillet
    • Notre Commandant du Port Philippe L. prend une nouvelle charge au Perreux, toujours dans le diocèse de Créteil.
  • Octobre
    • Port Saint Nicolas participe aux Journées du Sycomore à Wavre (Belgique) : Présentation de l’histoire du Port avec commentaires sur le pourquoi des choix et discussion.
  • Novembre
    • Port Saint Nicolas termine la mise en ligne de tous les textes français de Vatican II.
  • Décembre
    • Pour célébrer le Jubilé de l’an 2000, le serveur lance sa grande rubrique Journal de l’Evangile, des reportages des événements du temps de Jésus, produits par le P. Jean-Michel DI FALCO.

2000

  • Février
    • Olivier lance ses escales, un espace de collaboration entre Port Saint Nicolas et d’autres serveurs chrétiens francophones. Les meilleurs documents d’autres serveurs sont maintenant directement accessibles depuis le port.
  • Mars
    • D’âpres discussions au sein du comité de rédaction autour du forum. Plusieurs intervenants utilisent systématiquement l’espace interactif mis à leur disposition pour attaquer d’autres personnes. Port Saint Nicolas commence à réfléchir sur l’avenir de ce lieu d’échange qui jusque là était resté gérable.
    • Cette fois-ci, c’est à la radio de s’intéresser à Port Saint Nicolas. Nous passons dans la rubrique Une planète, des religions sur Radio Canada le 12 mars.
  • Avril
    • Nous récidivons et arrêtons le service normal du serveur pendant la Semaine Sainte, pour plonger entièrement dans les événements autour de la mort de Jésus.
  • Juillet
    • Port Saint Nicolas termine la mise-en-ligne du Catéchisme pour Adultes des Evêques de France.
    • Nous arrêtons le Forum devenu ingérable, tant il y a de la mauvaise foi. Pour continuer avec l’interactivité, Jim code un Marché en Miva : on ne peut ni y dépenser, ni y gagner de l’argent, mais trouver de l’aide ou en proposer. Une nouvelle expérience tentée par le Port.
  • Décembre
    • Cinquième anniversaire de Port Saint Nicolas. Plus de 90 000 pages vues tous les mois.
    • Nous introduisons une nouvelle présentation mensuelle où nous rassemblons les meilleurs documents de Port Saint Nicolas autour d’un thème central.
    • PSN innove encore avec le premier serveur catholique francophone à présenter une console WAP. Le contenu de départ reprend le lexique du jargon catholique et un calendrier liturgique.

2001

  • Avril
    • Port Saint Nicolas innove encore :-) en étant le premier serveur catholique francophone à arrêter le service WAP, par manque d’audience (moins de 0,01 pourcent).
  • Juin
    • Port Saint Nicolas lance le Club Mercator, un espace géré par les visiteurs et qui permet de partager agenda, dépêches, bonnes adresses entre les membres d’une communauté.
  • Octobre
    • Port Saint Nicolas participe aux rencontres Eklesia.net à Paris avec une présentation sur les enjeux de du Port et un workshop sur le langage de programmation MivaScript.
  • Décembre
    • Le Club Mercator est complété par des fonctions de forum.
    • Le Port s’associe à Jour du Seigneur pour relayer le Paris-Dakar sous forme de calendrier de l’Avent.

2002

  • Janvier
    • Après avoir obtenu l’autorisation des Editions du Cerf, Port Saint Nicolas transforme la Bible de Jérusalem en base de données et met en route un moteur de recherche.
  • Février
    • Port Saint Nicolas intègre dorénavant ses deux rubriques les plus visitées : Parole pour ta route du P. René LUDMANN et les homélies de Philippe L. en un système interactif. S’y rajoutent les textes de la Traduction Liturgique de la Bible pour tous les dimanches et fêtes.
    • La branche Pionniers des Scouts de France entre en partenariat avec Port Saint Nicolas. Dorénavant, ils fourniront des documents prêts à l’emploi dans la rubrique Boîte à outils de l’atelier liturgique.
  • Mars
    • Olivier fait une présentation de PSN dans le diocèse de Nice.
  • Avril
    • Port Saint Nicolas lance le service Offshore, c.à.d. l’utilisation du contenu des bases de données de Port St Nicolas loin des plages du port (off-shore). Tout webmaster d’un site chrétien non commercial peut y participer.
  • Mai
    • Port St Nicolas (représenté par Jim) sur KTO dans l’émission Magazine de Richard Boutry.
    • Lancement des Filigranes fournis par Louis FROMY, sma. Toutes les éditions sont sorties des archives et mises à disposition sur le serveur.
  • Juin
    • Une présentation de Jim aux Assises de l’Internet Chrétien : Réflexions sur la pérennisation d’un site chrétien non commercial.
  • Juillet
    • Port Saint Nicolas abandonne le langage MivaScript et utilise dorénavant un moteur de génération de pages PHP.
  • Octobre
    • Le contenu du Port est importé dans un CMS écrit par Jim.
  • Novembre
    • En remplacement de Marie-Françoise, Catherine PRIESTER rejoint l’équipage de Port Saint Nicolas.

2003

  • Avril
    • Port Saint Nicolas recode son contenu pour le rendre accessible aux handicapés. Un travail de longue haleine, plus de 900 documents et une bonne centaine de méga-octets de bases de données à revisiter.
  • Septembre
    • Jim rejoint l’équipe Internet du diocèse de Luxembourg comme consultant technique.
  • Octobre
    • Port Saint Nicolas lance la deuxième édition de son grand jeu en ligne : « Le parchemin du pirate ». Un jeu de piste à travers le port. Les dix premiers gagnants reçoivent un abonnement d’un an au magazine BIBLIA, offert par les Editions du Cerf.
  • Novembre
    • Philippe Giron donne un workshop remarquable sur les feuilles de style (CSS2) lors des Rencontres d’Eklesia.net.
  • Décembre
    • Débats houleux lors de l’assemblée générale d’Eklesia.net (association des webmasters chrétiens francophones, PSN est membre fondateur). A l’issue des votes pour le conseil d’administration, PSN récupère deux représentants (Philippe Giron et Jim).
    • Le Club Mercator déménage sur un système plus performant lui permettant de devenir un vrai webzine, avec des albums de photos, de la tchatche, des forums, des annonces d’évènements, des sondages, des critiques de livres etc. Olivier, Catherine et Philippe G. prennent en charge l’animation.

2004

  • Janvier
    • PSN lance la deuxième version de PSN Offshore, l’accès aux bases de données du Port. Nous mettons en route une API en Webservice, permettant aux serveurs inscrits d’afficher le résultat de leurs recherches en toute liberté de mise en page.
  • Juin
  • Octobre
    • Le site du diocèse de Luxembourg (http://www.cathol.lu) où PSN figure comme consultant technique et éditorial va enfin en ligne, avec un agenda des manifestations spécialement programmé pour eux, des feeds RSS aussi bien en entrée qu’en sortie.
  • Novembre
    • Rencontre annuelle de l’association Eklesia.net (http://www.eklesia.net) au Séminaire de Lille. PSN y anime deux ateliers : un sur les feuilles de style en cascade CSS (Philippe G.) et un sur le langage de programmation PHP (Jim). Grand succès, les ateliers ont dû être doublés pour permettre à tous les intéressés d’y assister. N’oublions pas Catherine qui nous a permis de tenir la distance en nous offrant des pauses-café avec pleins de petits gâteaux.

2005

  • Novembre
    • Rencontre annuelle de l’association Eklesia.net (http://www.eklesia.net) à Chartres. Jim y anime deux ateliers au nom de PSN : un cours de débutants en XHTML/CSS, un autre sur le langage PHP/MySQL.

2013

  • Avril
    • Notre capitaine co-fondateur du port quitte l’équipage suite à de nouvelles charges au service de son diocèse. Bruno Feillet, curé doyen de Valenciennes accepte de devenir capitaine (actif) de l’équipage, Philippe restant capitaine émérite.
  • Eté
    • C’est au tour de Philippe Giron de quitter l’équipage, lui aussi pour cause de nouvelles occupations diaconales au service de son diocèse. De plus notre tout nouveau capitaine venant d’être nommé évêque auxiliaire de Reims, il nous faut trouver deux nouveaux membres de l’équipage. Aloyse, prêtre du diocèse de Metz et Marie-Hélène nous rejoignent.
    • .... et demain ?

Restez branché, à Port Saint Nicolas, on n’a pas fini de faire des vagues !


Fanch LEGALL
 
Une faute d'orthographe ? Une erreur dans l'article ? Un problème ? Dites-nous tout !
(re)publié: 30/09/2005
1ère public.: 30/04/1997