LogoAppli mobile

Le livre de bord

Introduction

Après deux années de présence sur le réseau Internet, notre serveur opéra un virage important dès 1997. Successivement vitrine d’un comité paroissial attelé à la rénovation d’une vieille église, puis site paroissial de la paroisse St Nicolas de La Queue-en-Brie et, à ce titre, premier site Internet paroissial catholique de France, il quittait alors l’arrimage paroissial pour s’engager résolument sur l’océan du web. Ce faisant, il se proposait de devenir - ce qu’il est resté à ce jour ! - un lieu ecclésial d’information, de réflexion et de stimulation pastorale clairement ouvert à tout le monde francophone.

En quittant ce statut de serveur paroissial, nous n’oublions pas que c’est à la paroisse Saint Nicolas de La Queue-en-Brie dans le diocèse de Créteil qu’a commencé notre aventure en décembre 1995. Notre serveur conserve d’ailleurs le sigle PSN. Quant au patronage de l’évêque du 4e siècle, il s’est imposé à nous plus que jamais : saint Nicolas étant le patron des navigateurs, il est devenu de facto, avec la création d’Internet, le patron des surfeurs du réseau. Son nom est donc tout à fait adapté à un serveur Internet catholique.

Il est vrai néanmoins que cette nouvelle orientation et ce changement de statut appelaient quelques clarifications. Cette charte, rédigée en 1997, avait pour but d’en opérer quelques-unes. En 2014, nos convictions et options n’ont pas changé.

1. Des options théologiques et ecclésiologiques

1.1. En tant que gérants de ce serveur nous nous situons clairement comme chrétiens catholiques et tenons à signifier sans ambiguïté cette appartenance, aussi bien dans le nom même de notre serveur, que dans le contenu de nos pages ou encore dans la place privilégiée faite, dans nos liens, aux sites se réclamant de l’Église catholique.

1.2. L’Église que nous aimons et dont nous voulons être les pierres vivantes n’est pas une citadelle assiégée par le monde moderne et qui se crisperait sur des expressions théologiques ou liturgiques du passé, mais une communauté de croyants docile au souffle de l’Esprit, appelée à sans cesse se convertir et à rendre audible pour nos contemporains la Bonne Nouvelle du Ressuscité. Nos pages voudraient donc modestement contribuer à cette présentation sereine et crédible de l’Évangile sur le vaste réseau Internet, ou, du moins, à une certaine réconciliation de nombre de catholiques avec leur Église.

1.3. L’Église que nous aimons n’est pas non plus une multinationale sans visage, une entité abstraite pour ne pas dire virtuelle. Si elle est catholique, c’est-à-dire universelle, c’est en tant que communion d’Églises particulières, les diocèses, dans lesquels on trouve de multiples paroisses, aumôneries, mouvements et services. Aussi serons nous heureux, et parfois même fiers, de nous faire l’écho de telle ou telle initiative locale dans le but de donner quelques idées à d’autres et d’être au service de la catholicité de notre Église. Étant nous-mêmes engagés dans la vie de nos paroisses et de nos mouvements, nous les tenons en effet pour des lieux privilégiés de rencontres et de vie en Église.

1.4. Le souci de la communion ecclésiale ne nous interdira pas une certaine liberté de parole, surtout pour toutes les questions de société qui n’engagent pas nécessairement la foi de l’Église et pour lesquelles il est vain de chercher dans l’Évangile des recettes directement applicables. Familiers et adeptes de la culture démocratique, dont nous savons les limites pour déterminer les valeurs morales, mais dont nous apprécions les richesses et la pertinence pour défendre nombre de libertés essentielles, nous récusons l’image d’une Église pyramidale qui nous est encore trop souvent présentée par les médias, et chercherons à témoigner d’une ecclésiologie plus conforme au concile Vatican II. Dans cette perspective, et tout en donnant au magistère du pape et des évêques la place qui lui revient, nous privilégierons dans nos débats les arguments de raison par rapport aux arguments d’autorité.

1.5. Nous souvenant des enseignements bibliques et de Jésus lui-même, nous préférons accueillir Dieu dans le quotidien et l’ordinaire de nos vies plutôt que de le chercher dans des apparitions, guérisons, révélations privées et autres manifestations plus spectaculaires les unes que les autres, dont nos contemporains sont friands en cette fin de siècle et de millénaire. Nous ne ferons donc pas de publicité sur nos pages pour les sites par trop grotesques en ce domaine, quand bien même ils se prétendraient catholiques.

1.6. Convaincus que l’œcuménisme et le dialogue interreligieux sont des tâches non seulement prioritaires mais nécessaires dans le monde d’aujourd’hui pour purifier nos représentations de Dieu et apurer de vieux contentieux, nous essaierons d’élargir nos horizons grâce à des ouvertures en ce sens. Tout en privilégiant le dialogue avec nos frères chrétiens, nous porterons attention aux croyants du judaïsme et de l’islam, qui se réfèrent eux aussi à Abraham comme au père des croyants. Nous essaierons de nous faire l’écho de toute action ou information pouvant aller dans le sens d’une plus grande connaissance mutuelle et du rejet de tous les intégrismes.

2. Le public visé et le contenu du site

2.1. Désormais dissociée structurellement de la paroisse de La Queue-en-Brie, notre expérience chrétienne se donne à partager à tous les francophones qui trouvent un intérêt à nos pages, alertés par le bouche-à-oreille ou les liens établis sur d’autres serveurs religieux. Nous privilégions donc les textes à portée générale et les expériences locales susceptibles de présenter un intérêt bien au-delà des limites de leur contexte géographique d’origine.

2.2. Parmi tout ce qui peut être utile aux visiteurs de notre site, nous cherchons à offrir en priorité ce qu’on ne trouve pas ou peu sur les gros serveurs officiels de l’Internet catholique : une certaine vulgarisation de questions théologiques et exégétiques, quelques repères éthiques sur des questions d’actualité, des outils liturgiques pour l’animation des communautés locales, un échange d’expériences pastorales à la base, et... un brin d’humour !

2.3. N’ayant ni le temps, ni la compétence, ni même la mission de répondre aux objections, remarques ou demandes d’informations en tout genre, nous ne nous sentons nullement tenus de répondre dans les 48 heures à toutes les sollicitations à venir. Nous accueillons néanmoins avec reconnaissance toute indication de textes susceptibles de trouver une place sur nos pages et toute remarque susceptible d’en améliorer le contenu.

2.4. Pour ce qui est de la forme, nous nous efforçons de maintenir une certaine qualité de présentation qui a fait la renommée de notre site. Cependant, bénévoles ne pouvant pas consacrer la totalité de notre temps au serveur, nous ne garantissons pas une présentation testée avec tous les navigateurs possibles du marché. Certains éditeurs de logiciels fournissant d’ailleurs une aide non négligeable en documentation ou logiciels gratuits, nous pouvons privilégier la mise-en-page pour un certain type de navigateurs et ajouter des boutons de publicité pour pouvoir continuer de bénéficier de ces avantages.

2.5. Les textes accessibles à partir de notre serveur ne se trouvent pas tous physiquement sur notre serveur, mais sont parfois rapatriés lors de la lecture. Nous nous efforçons d’offrir ainsi à nos visiteurs le plus large choix possible de documents intéressants ou importants sans avoir besoin de changer de serveur. Ces liens à des serveurs étrangers sont clairement indiqués par un logo signalant le lien Hypertext.

3. Notre comité de rédaction

3.1. Pour être efficace, notre comité de rédaction doit rester restreint et être composé de gens adhérant pleinement à l’esprit de cette charte. La passion est d’autant plus nécessaire à ces bénévoles que la convivialité entre eux est rendue difficile de par la distance géographique qui les sépare les uns des autres.

3.2. Ce travail d’équipe suppose que chaque membre s’implique dans la vie du serveur, notamment pour la création de nouveaux contenus. Dans la mesure du possible, tous les textes sont revus par le comité de rédaction avant publication. Le webmaster veillera à conserver l’homogénéité dans la présentation du contenu pour ne pas dérouter nos visiteurs.

3.3. Il faut à cette équipe un responsable clairement désigné, au titre d’une compétence plus que d’une fonction. Sa tâche sera de veiller au respect de l’esprit de cette charte, notamment quant à la référence catholique de notre site, et de trancher en dernier recours les éventuels conflits au sein du comité de rédaction.
Ce rôle est actuellement assuré par le père Aloyse Schaff prêtre du diocèse de Metz.

3.4. N’ayant aucune vocation commerciale, ce serveur essaie de survivre par ses propres moyens grâce à des sponsors non commerciaux. Nous nous réservons le droit de recourir à d’autres moyens de financement si la situation actuelle devait changer.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 17/01/2012