LogoAppli mobile

Potins du sacristain - Eté 2020

Voilà, vous êtes au bar de la Marine, où se trouve généralement le sacristain (il n’a que la place du village à traverser). Pas de chance ! Exceptionnellement, il n’est pas là ! C’est le patron du bar qui pourra nous répéter tout ce que le sacristain y a raconté ce mois-ci. Et puisque vous avez été nombreux à nous demander qui était le sacristain, vous pouvez le voir en photo au bas de cette page.

Oncle Pierre disait :

« Il apparaît nettement dans l’Evangile que nous ne serons pas jugés selon nos critères humains. »

Et il disait aussi :
« Stupéfiant de penser que Jésus n’a eu que trois ans pour faire tout ça.
Qu’ai-je fait, ô mon Dieu, de mes quelques cinquante ans de ministère ! »

Faute avouée...

Un monsieur se présente à l’entrée du paradis. Petite enquête.
- Avez-vous quelque chose à vous reprocher ?
- J’étais arbitre de foot ; un jour, j’ai arbitré un match Saint-Etienne - PSG et j’ai accordé un but aux Verts alors que celui qui l’avait marqué était clairement hors jeu.
- Bon, ce n’est pas bien grave, vous aurez tout de même une place chez nous.
- Oh ! Merci, saint Pierre !
- Mon bon monsieur, saint Pierre est absent aujourd’hui. Moi, je suis saint Etienne.

Merci de m’aider à trouver une idée farfelue...

Le 14 mars 2017, le sacristain titulaire écrivait à ses coéquipiers :

« Le 1er avril arrive à grands pas.
Voulez vous garder cette stupide tradition qu’un certain nombre de nos amis attendent ?

Si oui, pour le moment je n’ai pas grand chose comme idée... en voici cependant deux :
- obligation de porter un masque pour tous les gens enrhumés à la messe ;
- obligation de mettre des gants pour donner la communion. »

Un visionnaire, le sacristain de PSN !
Et puis toujours un farceur...

« J’en ai de plus stupides mais je ne vous les dirai pas ;-))))
Et vous, avez-vous des idées ou faites-vous définitivement partie des grandes personnes ? »

Vandalisme et faits antireligieux en 2019

1 052 actes « antichrétiens » ont été recensés par le ministère de l’intérieur en 2019, dont 996 actions de vandalisme sur des biens religieux et des églises et 56 menaces contre des chrétiens. Si ces chiffres peuvent être mis en perspective avec les 45 000 églises présentes sur le territoire français, ils augmentent régulièrement depuis dix ans. En 2010, le nombre d’actes « antichrétiens » s’élevait à 522 sur l’année.

Les faits antireligieux ont sensiblement augmenté en 2019. 154 faits antimusulmans ont été recensés contre 100 en 2018, soit une hausse de 35 % par rapport à l’année précédente. 687 faits à caractère antisémite ont été constatés, soit une hausse de 27 % par rapport à 2018.

La Croix, 29 mai 2020

Aux anges...

La cousine du sacristain aux anges : après avoir, à la faveur du confinement, pendant près de 80 jours, pu vivre la messe quotidienne en ligne avec la communauté assomptionnistes de Cachan, elle peut maintenant prier avec eux les laudes en direct du lundi au vendredi, sur le site de Prions en Eglise.
Bon, les meilleures choses ayant une fin, la diffusion en direct des laudes s’arrête en ce 1er juillet pour cause de vacances estivales. La cousine espère vivement retrouver cette prière en septembre...
Comme consolation la revue Prions en Eglise propose une retraite en ligne du 6 au 13 juillet, ainsi qu’en pèlerinage en ligne autour du 15 août. Tous les détails sont ici, au Large de PSN.
Le sacristain, très pragmatique, propose à sa cousine une moyen de continuer son rendez-vous matinal des laudes, portée par les voix de cette communauté : il suffit de regarder textes et oraison sur le site AELF, et, en repérant quelle semaine ordinaire nous sommes (par exemple sur la troisième de couverture de Prions en Eglise, d’aller chercher les psaumes sur la chaîne YouTube de Prions en Eglise,
mardi de la première semaine
mercredi de la première semaine
jeudi de la première semaine (en symétrie miroir, car sur FB, absent sur You Tube)
vendredi de la première semaine

lundi de la deuxième semaine
mardi de la deuxième semaine
mercredi de la deuxième semaine
jeudi de la deuxième semaine : pas enregistré
vendredi de la deuxième semaine

lundi de la troisième semaine
mardi de la troisième semaine
mercredi de la troisième semaine
jeudi de la troisième semaine
vendredi de la troisième semaine : pas enregistré

lundi de la quatrième semaine
mardi de la quatrième semaine
mercredi de la quatrième semaine : pas enregistré
jeudi de la quatrième semaine
vendredi de la quatrième semaine
Bien sûr ce n’est pas tout à fait la même chose que de prier en simultané, mais il est réconfortant de pouvoir se dire qu’au même moment des chrétiens prient exactement les mêmes psaumes.

Carpe diem, ou ma préférence à moi

Deux paroissiens du port marchent sur la plage.
« Quel jour on est ? » demande le premier.
« On est aujourd’hui » répond le second.
« C’est mon jour préféré », dit le sage premier.

Jacques Noyer † 2 juin 2020

PSN a un nouvel ami près du Père : Jacques Noyer est passé sur l’autre rive de la vie éternelle le 2 juin dernier.

Jacques Noyer, prêtre du diocèse d’Arras, fut évêque d’Amiens de 1987 à 2003, puis évêque émérite d’Amiens. Il est l’auteur de 6 pages sur PSN.

Alors, quoi de mieux pour lui rendre hommage que de le lire encore un peu.
C’était en avril de cette année, pour la revue Eglise d’Arras, une interview à l’occasion de son jubilé (70 ans de sacerdoce).

Quelques morceaux choisis :

« Incontestablement, la phrase de Jésus que je cite le plus souvent est celle-ci : « Je ne suis pas venu pour juger mais pour sauver ! » Je souffre quand on me demande de dire la position de l’Eglise sur tel ou tel sujet comme si elle avait autorité sur tout. Je refuse la position moraliste qui dit le Bien et le Mal ou celle du juge qui bénit ou condamne. J’aime l’image du pasteur qui marche avec le troupeau tantôt devant, tantôt derrière, comme dit le pape François. Ce n’est pas le berger qui sait le goût de l’herbe. Il regarde seulement ce qu’aiment les brebis et ce qui leur fait du bien. »

« Une bonne partie de ma vie, j’ai cherché à casser l’image du prêtre-chef qui a toujours raison et à préférer un prêtre-frère qui, au cœur d’un peuple de baptisés, cherche à tâtons le chemin de l’Evangile. Les sacrements sont des gestes de communion dans un effort commun et non l’occasion pour le prêtre de se prendre pour Dieu. »

« J’ai pensé mon ministère comme une relation à nouer et non comme une doctrine à transmettre. »

Durant cet été, le sacristain rouvrira avec bonheur, pour profiter une fois encore de ses écrits qui reflètent tant son engagement dans le dialogue avec tous, des écrits bien enracinés dans notre monde d’aujourd’hui :
Dire Dieu autrement : Homélies au fil de l’an - Salvator, 2016
A l’ombre du vieux noyer : libres pensées d’un cyber-évêque - Médiaspaul, 2017

L’énigme du sacristain

La réponse vous est donnée en envoyant par email votre solution à jules.lagoutte portstnicolas.org.

Ce mot peut selon son usage et son contexte avoir de nombreuses significations, distinguant des colonnes ou étant intermédiaire entre les classes et les familles...
 Quand il est majeur, il est un signe qui transforma la vie d’un membre de l’équipage de PSN, il y a 63 ans,
 quand il est mineur il est plutôt réservé au concierge, ou à ceux qui lisent,
 quand il est public, il est à la charge de l’intérieur,
 quand il est religieux il se caractérise par la règle,
 il distingue les honneurs, réunit les médecins
 quand on visite les chambres des enfants (ou) d’un membre de l’équipage de PSN, on commence à craindre que ce soit une vertu en voie de disparition,
 et enfin quand il est donné, il ne fait pas toujours plaisir.

La photo du sacristain

Le sacristain part en vacances. En voici la preuve très nette...

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Jules LAGOUTTE

Patron du Bar de la Marine de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 01/07/2020