LogoAppli mobile

Potins du sacristain - Janvier 2021

Voilà, vous êtes au bar de la Marine, où se trouve généralement le sacristain (il n’a que la place du village à traverser). Pas de chance ! Exceptionnellement, il n’est pas là ! C’est le patron du bar qui pourra nous répéter tout ce que le sacristain y a raconté ce mois-ci. Et puisque vous avez été nombreux à nous demander qui était le sacristain, vous pouvez le voir en photo au bas de cette page.

Oncle Pierre disait :

« Quand la place est libre... Dieu vient.
Quand la place est encombrée... Il s’en va. »

Et il disait aussi :
« Joindre les mains c’est magnifique.
Mais les ouvrir, c’est encore mieux. »

Théorie du ruissellement

Attention : catholiques, danger !

Le sacristain a échangé ses vœux avec un bon ami, académicien des sciences. Celui-ci écrit, non sans humour :
Quant à moi, j’ai malgré une forte pression de mes enfants accepté une invitation à déjeuner avant-hier Noël chez des voisins catholiques, donc particulièrement dangereux parce qu’ils étaient allés à la messe, et à la messe il y a plein de virus, paraît-il. En plus, je ne l’ai pas dit à mes enfants, il y avait un curé, personnage encore plus dangereux je présume. J’ai promis à mes enfants de me faire tester 5 jours plus tard, donc le 30.

Cadeau le plus ironique

Le sacristain a reçu cette année d’un de ses facétieux neveux un cadeau vraiment déjanté :

Un tout grand merci

L’équipage a demandé au sacristain de remercier tous les visiteurs du port qui lui ont offert, à l’occasion des 25 ans du site, leur verset préféré de la Bible. Vous les retrouverez, dans un futur pas trop lointain (avant nos 50 ans, promis !), en un livre d’or au Phare.

« J’étais malade, et vous m’avez visité » (Mt 25,36)

Le sacristain a été touché par les témoignages d’aumôniers en mission dans des hôpitaux et cliniques.
A titre d’exemple :
Lorsque vous vous rendez en unité COVID sur le centre hospitalier de Valenciennes, vous êtes, dès votre arrivée dans les trois services dédiés, pris en charge par une infirmière qui vous explique comment vous habiller pour assurer une protection optimale : blouse, sur-chaussures, masque FFP2, charlotte, lunettes, sur-blouse, désinfection, …

Vous réalisez alors que tous ces soignants qui passent leur journée à servir ceux qui sont atteints, risquent leur santé et vont au-delà d’eux-mêmes.

Les demandes transmises sont relatives à la prière au moment de la fin de la vie pour remettre toute la personne malade entre les mains de celui dans lequel elle croit.

Cette prière de l’Eglise compte dans les derniers instants, car elle permet de s’abandonner, de faire encore confiance même quand tout semble perdu.

Il ne s’agit pas seulement d’aider la personne à se sentir pacifiée mais aussi, et par-dessus, tout de la soutenir dans son aspiration à se relier à ce tout-Autre, qu’on appelle Dieu.

L’énigme du sacristain

La réponse vous est donnée en envoyant par email votre solution à jules.lagoutte chez portstnicolas.org.

Le sacristain aime beaucoup finalement ce mot plein de contradictions.
Ben voyons :

Pour les menteurs, c’est quelquefois un don ; quand elle est donnée, souvent elle est en l’air, alors elle vole et pourtant, quand elle redescend au bout de nos doigts et qu’elle change donc de nature, elle devient un nom propre et alors elle est la base de notre vie de chrétien.

La photo du sacristain

Ce mois-ci, ce sera plutôt une non-photo, car le sacristain n’a pas été atteint de la fièvre acheteuse lors du déconfinement de décembre ; il ne s’est donc pas joint à la foule qui s’est précipitée dans les rues commerçantes du port.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Jules LAGOUTTE

Patron du Bar de la Marine de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 01/01/2021