LogoAppli mobile

Potins du sacristain - Mars 2019

Voilà, vous êtes au bar de la Marine, où se trouve généralement le sacristain (il n’a que la place du village à traverser). Pas de chance ! Exceptionnellement, il n’est pas là ! C’est le patron du bar qui pourra nous répéter tout ce que le sacristain y a raconté ce mois-ci. Et puisque vous avez été nombreux à nous demander qui était le sacristain, vous pouvez le voir en photo au bas de cette page.

Oncle Pierre disait :

« Dieu ne prouve pas qu’il existe, il donne à découvrir qu’il aime. »

Et il disait aussi :
« La Vérité ne se prouve pas, elle se découvre. »

Et enfin...
« Définir Dieu, c’est le séquestrer. »

Le français est une langue magnifique !

Le sacristain a passé un coup de téléphone à son cousin. Il lui a demandé ce qu’il faisait. Le cousin a répondu qu’il travaillait sur « le traitement aqua-thermique des céramiques, du verre, de l’aluminium et de l’acier sous un environnement contraint ».
Il a été très impressionné... et, pour mieux comprendre, lui a demandé des précisions.
Et le cousin de déclarer qu’en fait « il faisait la vaisselle à l’eau chaude... sous la surveillance de son épouse » !

Œcuménisme au féminin

La Journée Mondiale de Prière des femmes est un mouvement international de femmes issues de toutes confessions chrétiennes. Le mouvement organise chaque année, dans le monde entier, le premier vendredi de mars, une “Journée de Prière”. Elle est célébrée à ce jour dans 120 pays. Chaque année, des femmes d’un pays et d’un continent différents préparent la célébration, choisissent les textes et rédigent les prières.

Cette année, des chrétiennes de Slovénie donnent rendez-vous le vendredi 1er mars 2019 pour célébrer la Journée Mondiale de Prière des femmes.

Elles s’appuient sur la parabole du grand banquet dans l’évangile de Luc (Lc 14,15-25) et sur cet appel « Venez, tout est prêt ! ».

Consulter le site jmp.protestants.org.

La famine naîtra-t-elle un jour de l’uniformité ? ou Laudato si’ version FAO

« La perte de la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture compromet sérieusement notre capacité à alimenter et à nourrir une population mondiale en croissance constante. Cela réduit notre efficacité face aux défis croissants du changement climatique et limite notre capacité à cultiver sans nuire à l’environnement », a déclaré José Graziano da Silva, directeur général de la FAO.
Un rapport de 500 pages s’inquiète de la dégradation de la diversité végétale dans les champs avec 9 plantes qui représentent 66 % de la production agricole alors que 6 000 espèces existent. (...) Les zones les plus touchées se trouvent en Amérique latine et aux Caraïbes mais aussi, de manière plus faible, en Asie Pacifique et en Afrique.
Ce rapport souligne qu’il y a quand même un intérêt croissant pour les pratiques et approches respectueuses de la biodiversité.
Ce rapport appelle à des changements de comportements, tout d’abord de la part des États, les cadres juridiques, politiques et institutionnels encourageant l’utilisation durable et la conservation de la biodiversité devant être développés, de la part de la communauté internationale. Mais l’individu n’est pas en reste, selon le rapport, le rôle que peut jouer le grand public dans la réduction des pressions sur la biodiversité est important. Les consommateurs devraient pouvoir opter pour des produits cultivés de manière durable, les acquérir directement sur les marchés des producteurs ou boycotter les aliments considérés comme non durables. C’est déjà le cas dans de nombreux pays où des « citoyens scientifiques » jouent un rôle important dans la surveillance de la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture.

(Source RV 22 février 2019, 12:18)

L’énigme du sacristain

La réponse vous est donnée en envoyant par courriel votre solution à jules.lagoutte portstnicolas.org.

Il était une fois trois curés de campagne qui, pour se réjouir d’avoir acheté un champ en commun afin de faire un bon terrain de football pour leur patronage, avaient décidé de s’y retrouver, autour d’un bonne bouteille, une vraie bonne bouteille, bouteille de légende, le vin des dieux. Ils burent en discutant de leurs minces chances de devenir pape un jour. Et s’en retournèrent chez eux à pied, en chantant faux, mais cela fait du bien.
- Question 1 : Quelle est la superficie exacte du champ ?
- Question 2 : Quel est le coût de ce champ ?
- Question 3 : Avec la rime vous devinerez bien d’où provenait ce vin ?

La photo du sacristain

Le sacristain est allé au carnaval de Dunkerque. Vous le reconnaîtrez facilement : il porte une perruque !

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 

(re)publié: 01/03/2019