LogoAppli mobile

Potins du sacristain - Eté 2019

Voilà, vous êtes au bar de la Marine, où se trouve généralement le sacristain (il n’a que la place du village à traverser). Pas de chance ! Exceptionnellement, il n’est pas là ! C’est le patron du bar qui pourra nous répéter tout ce que le sacristain y a raconté ce mois-ci. Et puisque vous avez été nombreux à nous demander qui était le sacristain, vous pouvez le voir en photo au bas de cette page.

Oncle Pierre disait :

« Etre pour la paix, c’est facile... quand il n’y a pas de guerre. »

Et il disait aussi :
« J’ai donné à l’armée mon fils, elle m’a rendu un assassin. »

Le sacristain a reçu une photo de son neveu qui fait de la rando dans les Alpes


Ce qui est bien, avec les affiches, c’est que ça permet de se repérer dans le panorama...
surtout quand on traverse un nuage !

Le cardinal O’Connor avait le sens de l’homélie

L’évêque auxiliaire John McCarthy s’est souvenu du cardinal O’Connor, archevêque de New York, lui demandant de prendre la parole lors de ses funérailles : « Et si tu parles trop longtemps, je sortirai de mon cercueil et viendrai couper le micro ! »

Un plan imparable contre la canicule

Il fait plus frais dans les églises. Passez y au moins une heure par jour, cela vous fera du bien !

L’Apostolat de la mer reçu par le Pape

Il est actif dans plus de 300 ports du monde !
Le Pape a reçu jeudi 27 juin au Vatican les principaux aumôniers et responsables d’Europe.
Il a recensé les difficultés auxquelles sont confrontés les marins et leur a demandé de lutter contre le trafic d’êtres humains et la piraterie, et d’être miséricordieux pour aider à faire la paix dans les cœurs.

Article complet ici.

Le Père Kérygme a été très touché...

en lisant ceci sur la page Facebook d’un de ses camarades de séminaire qui, il y a deux ans, luttait contre un lymphome :

La parabole du sable et de la pierre

Max et Maurice, amis de toujours marchaient dans le désert. Pour un verre d’eau, ils se disputèrent et Max donna une gifle à Maurice. Ce dernier, sans rien dire, écrivit dans le sable : AUJOURD’HUI MON MEILLEUR AMI M’A DONNÉ UNE GIFLE.
Ils continuèrent à marcher puis trouvèrent une oasis, dans laquelle ils décidèrent de se baigner. Mais Maurice manqua de se noyer et Max le sauva. Quand il se fut repris, Maurice grava sur une pierre : AUJOURD’HUI MON MEILLEUR AMI M’A SAUVÉ LA VIE.
Max alors lui demanda : « Quand je t’ai blessé tu as écrit sur le sable, et maintenant tu as gravé sur la pierre. Pourquoi ? » Maurice répondit : « Si quelqu’un te blesse, écris sur le sable, les vents du pardon peuvent alors l’effacer. Mais si quelqu’un fait quelque chose de bon pour toi, grave-le sur la pierre, et aucun vent ne peut l’effacer. »

L’énigme du sacristain

La réponse vous est donnée en envoyant par courriel votre solution à
jules.lagoutte portstnicolas.org.

Il s’agit de trouver le nom d’une personne.

Un tisserand expatrié fut son père
et c’est à propos d’un vêtement qu’elle apparaît dans l’histoire.
Contemporaine de son maître elle ne le connut pas.
Le changement d’une lettre illustre un changement de comportement.
Une chute de cheval fut le début de sa carrière.
Un panier bien rempli lui sauva la vie.
Certains de ses amis cultivant la vigne ne se rendirent pourtant pas célèbres avec le vin.
Et pourtant elle proposait du vin pour soigner l’estomac.
Un incendiaire fut à l’origine de sa perte.

La photo du sacristain

Pour cette mise à jour le sacristain n’a pas le cœur à plaisanter avec sa photo, où l’on peut le reconnaître sans le reconnaître. Il a en effet été bouleversé par cette photo d’Oscar Ramirez (25 ans) et sa fille Valéria (23 mois), liés par le même tee-shirt, qui se sont noyés dans le Rio Grande.


Venant du Salvador, ils cherchaient à émigrer aux Etats-Unis.

Même choc qu’en septembre 2015, avec la photo du petit Aylan (3 ans), syrien mort sur une plage de Turquie.
Décidément le sacristain ne s’habituera jamais au drame des migrants

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/07/2019