LogoAppli mobile

Potins du sacristain - Septembre 2018

Voilà, vous êtes au bar de la Marine, où se trouve généralement le sacristain (il n’a que la place du village à traverser). Pas de chance ! Exceptionnellement, il n’est pas là ! C’est le patron du bar qui pourra nous répéter tout ce que le sacristain y a raconté ce mois-ci. Et puisque vous avez été nombreux à nous demander qui était le sacristain, vous pouvez le voir en photo au bas de cette page.

Oncle Pierre disait :

« Un monde sans mort serait un monde sans vie »

Et il disait encore :
« L’espérance chrétienne est la seule force qui, dans un monde où la résistance au mal a cessé, demeure irréductible. »

Le vrai neveu d’oncle Pierre est retourné vers le Père

Notre ami Olivier (Jullien de Pommerol), le plus gamin de l’équipage de PSN (ce qu’il revendiquait joyeusement), est passé sur l’autre versant de la vie éternelle au matin du mercredi 11 juillet, à la veille de la Saint Olivier.

« Je fais tous les mois une revue de presse, orientée positivement pour notre feuille du dimanche. Seriez-vous intéressé ? »
C’est avec ces mots qu’Olivier a pris contact en juillet 1996 avec Jim et Philippe Louveau. Depuis, il était le pilier du Bar de la Marine et publiait, entre autres, des prières inspirées des Psaumes, de joyeux délires dans la vitrine du Bar, et de temps en temps des coups de gueule bien ciblés. Il a toujours eu la même énergie à témoigner d’une Église qui essaye de suivre le Christ.

Il nous manquera beaucoup !

Nous comptons bien rencontrer Olivier un jour dans une autre demeure où nous verrons ensemble Dieu face à face. Rendez-vous est pris, sur les quais d’embarquement.

Les obsèques ont eu lieu vendredi 13 juillet à 16 h 00 en l’église de Saint-Palais-sur-Mer.

Bien entendu, nous transmettrons vos témoignages et messages de sympathie envoyés à la Capitainerie à sa famille.

Vous trouverez au Rocher Aimer, je puis toujours, prière qui l’a accompagné à quelques heures de son grand passage.

Un grand ami de PSN est lui aussi parti vers le Père le matin de la fête de la Dormition de la Vierge Marie

C’est ainsi qu’il aimait appeler la fête du 15 août, lui qui avait fait sa coopération chez les frères maristes au Proche Orient.
Notre frère et ami Mgr François Garnier, qui fut juste après son ordination sacerdotale, vicaire d’oncle Pierre, alors curé à Beaune, retrouve donc Olivier qui l’a précédé de peu dans la maison de Père. Puisque nous croyons à la vie éternelle et à la résurrection de la chair (ce qui nous permet d’être en relation avec les autres) gageons qu’ensemble ils inventent de nouvelles « farces » pour oncle Pierre !
Merci au Seigneur et à François pour tous les textes qu’il a donnés à PSN (47 !)

Lui aussi nous manquera beaucoup.

Au bureau de poste du Port

Les postiers du Port ont souri en manipulant cette carte postale que Romain, en vacances à Port Saint Nicolas avec son papé, a envoyée à sa famille :


Le sacristain a reçu une lettre en cette fin de mois d’août

Elle est signée du pape François. Mais comme elle s’adresse à tous les baptisés, vous pourrez vous aussi la lire ici.

Messe télévisée de ce 2 septembre

Au Bar de la Marine, ce 2 septembre, la télévision sera allumée dès 9 h 30 (horaire spécial du Jour du Seigneur sur France 2). Tous les habitués seront heureux de pouvoir vivre en direct la messe dans la paroisse de Philippe Louveau, capitaine émérite et fondateur du Port. Ceux qui seront à cette heure-là à la messe la regarderont en replay.

L’énigme du sacristain

La réponse vous est donnée en envoyant par courriel votre solution à jules.lagoutte portstnicolas.org.
Regardez-la bien :

D’où vient-t-elle, et comment est-elle arrivée en possession du petit-neveu du sacristain ?

La photo du sacristain

Le sacristain a marché sur le camino vers Compostelle. Il vient ici de passer près d’un très beau calvaire, à une centaine de kilomètres de Santiago. Vous le reconnaîtrez aisément : il porte un sac à dos sous sa cape de pluie.


Jules LAGOUTTE
 
(re)publié: 01/09/2018