Menu
Potins du sacristain 2018

Potins du sacristain - Mars 2018

Voilà, vous êtes au bar de la Marine, où se trouve généralement le sacristain (il n’a que la place du village à traverser). Pas de chance ! Exceptionnellement, il n’est pas là ! C’est le patron du bar qui pourra nous répéter tout ce que le sacristain y a raconté ce mois-ci. Et puisque vous avez été nombreux à nous demander qui était le sacristain, vous pouvez le voir en photo au bas de cette page.

Oncle Pierre disait :

« L’Esprit est un don à demander et non la récompense d’une vie sainte ou le fruit d’un savoir biblique. »

Et il disait encore :
« Le malin ne peut rien sur nous si nous ne lui ouvrons pas la porte. Alors tenons. »

« Au septième ciel ? »

Paula, 39 ans, et Carlos, 41 ans, le steward et l’hôtesse de l’air dans l’avion qui menait le pape de Santiago du Chili à Iquique, ce 18 janvier 2018, racontent cette histoire qui leur est arrivée ce jour-là.
« Nous voulions faire une photo avec le pape. Nous nous sommes trouvés près de lui et nous lui avons raconté que nous étions mariés, parents de deux enfants, et que nous voulions recevoir sa bénédiction. Et il nous a demandé si nous étions mariés à l’église. Nous lui avons répondu que nous n’avons pas pu nous marier à l’église parce que le jour de notre mariage, le 27 février 2010, l’église où nous devions nous marier a été détruite dans un séisme. »
« Et alors il nous a demandé : « Vous voulez que je vous marie ? Vous êtes sûrs ? » Nous lui avons répondu oui tout de suite. Puis il nous a dit qu’il fallait un témoin. Alors nous sommes allés le chercher (le président de la compagnie aérienne Latam, ndlr). Alors a commencé une petite cérémonie, là, sur place, nous nous sommes pris par la main. Le pape nous a demandé s’il y avait de l’amour dans notre mariage, si nous voulions continuer ainsi pour toute la vie. Nous lui avons dit oui, que c’était ce que nous voulions. »
« Tout est arrivé de façon spontanée, il n’y avait rien de préparé. Le pape a proposé et nous avons accepté. » (RV)
La photo ci jointe montre le document officiel de ce mariage.

Les églises de Jérusalem se mettent en grève

Les responsables des églises chrétiennes de Jérusalem, en charge du Statu quo, ont fermé les portes du Saint-Sépulcre ce dimanche à midi, heure locale. Unis face aux autorités israéliennes, des dignitaires grecs orthodoxes, apostoliques arméniens et catholiques ont pris cette décision « sans précédent » pour protester contre un projet de la municipalité israélienne qui souhaiterait leur imposer la mise en place d’une collecte d’impôt sur leurs propriétés jugées commerciales. (RV)

Deux cent millions de femmes et de jeunes filles ont subi une excision

Dans le monde, deux cent millions de femmes et de filles ont subi une excision. D’ici 2030, plus d’un tiers de toutes les naissances dans le monde auront lieu dans trente pays où cette violente pratique est admise. Ce sont certaines des données diffusées par l’Unicef et par l’Unfpa (Fonds des Nations Unies pour la population) à l’occasion de la Journée internationale contre les excisions féminines que l’on a célébrée le 6 février.
« Les excisions féminines représentent beaucoup : un acte violent qui cause des infections, des maladies, des complications pendant l’accouchement et même la mort ; une pratique cruelle qui inflige des dommages émotionnels durables, perpétrée sur les plus vulnérables et les moins protégés de la société, à savoir les filles dans la tranche d’âge comprise entre l’enfance et 15 ans », ont déclaré Henrietta H. Fore, directrice générale de l’Unicef, et Natalia Kanem, directrice générale de l’Unfpa.
Sur les deux cent millions de femmes et de jeunes filles qui subissent cette pratique, plus de la moitié vivent dans seulement trois pays : l’Égypte, l’Éthiopie et l’Indonésie. La Somalie, la Guinée, et Djibouti sont les pays où l’infibulation est le plus répandue, concernant au moins neuf femmes sur dix, d’un âge compris entre 15 et 49 ans. Des données alarmantes proviennent d’autres pays comme le Tchad, la Gambie, le Mali, le Sénégal, le Soudan et le Yémen.

Un micro récalcitrant

Un curé de paroisse avait fait changer la sono de l’église.
Le dimanche matin, la mise au point n’était pas encore complète et le curé s’est vu dans l’obligation d’avertir les gens : « J’ai des problèmes, avec mon micro » dit-il
Et la foule de répondre aussitôt en chœur : « Et avec votre esprit. »

Bioéthique ... PMA, euthanasie, mais aussi manipulation du génome, médecine prédictive, intelligence artificielle : vers le bien commun ou l’intérêt général ?

En France ces questions sont débattues un peu plus intensément depuis fin janvier à la faveur d’Etats Généraux qui dureront 6 mois. Le sacristain a lu des articles intéressants dans La Vie et La Croix, qu’il ne peut malheureusement pas partager aux visiteurs du port, car ils sont propriété des maisons d’édition. Aussi il invite les habitués du bar à visiter cette page.

Le Vatican aux Jeux olympiques

C’est la première fois, et la participation est vraiment historique. Le Comité International Olympique a officiellement invité une délégation du Saint-Siège à participer à l’inauguration des Jeux d’hiver de PyeongChang en Corée le 9 février, ainsi qu’à la session olympique en tant qu’observateur.

En signe d’amitié, Mgr Sanchez de Toca, sous-secrétaire du Conseil Pontifical de la Culture et marathonien du Vatican Athletica, a remis au président du CIO et aux athlètes coréens les t-shirts d’Athletica Vaticana, l’équipe de course composée d’employés du Saint-Siège.

La Bonne Mère connaît les siens

A Marseille, Marius et Olive se retrouvent à Notre-Dame-de-la-Garde.

- Sainte-Mère, dit Olive qui est très pauvre, fais quelque chose pour moi, j’ai absolument besoin de 20 € que je dois trouver avant la fin de la semaine... Je t’en supplie, interviens en ma faveur !!!

- Bonne Mère, prie Marius qui est très riche, fais monter les valeurs boursières, que les taux d’intérêt de changes internationaux des banques centrales puissent monter sans cesse, que le dollar s’enflamme sur les places boursières mondiales, que l’or s’envole afin que je puisse vite trouver les 10 millions € dont j’ai besoin !.

Mais, comme Olive recommence sa prière, Marius exaspéré s’approche de lui et lui tendant un billet de 20 € lui dit :
- Tiens, v’là tes 20 balles, ferme-la et sauve-toi, et laisse la Sainte Vierge se concentrer sur moi !

Courrier des lecteurs

Nous avons reçu cette admirable lettre que nous voulons partager avec vous :
« J’ai eu la chance de rencontrer un prêtre qui était aumônier de la marine française et était originaire du diocèse de Quimper. Il m’a fait aimer la vie maritime et c’est ainsi que je visite le site du port St Nicolas régulièrement. »

L’énigme du sacristain

La réponse vous est donnée en envoyant par courriel votre solution à notre équipier Olivier.

C’est une histoire biblique qui raconte un pari sur un homme, qui fut gagné par le gentil contre le méchant malgré les amis de cet homme qui essayèrent par tous les moyens de le faire craquer.
Cette histoire connaît un heureux dénouement, et on y voit apparaître Tourterelle, Cinnamome et Corne à fard (mais pas dans toutes les bibles). Elle inspira de nombreux artistes de tous les temps.

La photo du sacristain


Le sacristain devant la colline où a été trouvée la pancarte de la page d’accueil de ce mois de mars.
Il s’agit des restes d’une église du Moyen-Âge qui fut envahie par les sables au XVIIe siècle, ce que voulait sans doute dire cette pancarte.


Jules LAGOUTTE
 
(re)publié: 01/03/2018