LogoAppli mobile

Potins du sacristain - Janvier 2016

Voilà, vous êtes au Bar de la Marine, où se trouve généralement le sacristain (il n’a que la place du village à traverser). Pas de chance ! Exceptionnellement, il n’est pas là ! C’est le patron du bar qui pourra nous répéter tout ce que le sacristain y a raconté ce mois-ci. Et puisque vous avez été nombreux à nous demander qui était le sacristain, vous pouvez le voir en photo au bas de cette page.

Oncle Pierre disait :

« L’eucharistie est un sommet qui réconcilie
– les hommes avec Dieu
– les hommes entre eux. »

Et il disait encore :
« La venue de Dieu parmi les hommes est inséparable de notre ascension vers ce Dieu. »

Encore fallait-il le dire...

Le sacristain a été agréablement étonné d’entendre la responsable du Venezuela, Claudia Salerno, à la dernières séance de la COP 21, qui se félicitait de l’accord signé et qui remerciait les personnalités françaises et onusiennes pour l’organisation de cette grande réunion mondiale, ajouter à sa liste le pape François dont l’encyclique Laudato si’ avait été un précieux outil dans les discussions de son groupe de travail. Personne n’a relevé cette anecdote...

Une maman pieuse

Un dimanche, une dame avait invité des personnes pour le repas du midi. Elle se tourne vers sa fille de 6 ans pour que cette dernière dise la prière de bénédiction.
- Je ne sais pas quoi dire, répond la jeune enfant.
- C’est simple, répète ce que maman a dit hier.
 La petite fille courbe la tête, joint les mains et dit :
 - « Mon Dieu, pourquoi ai-je invité tant de gens ? »

Les murs

Un quart de siècle après la chute du mur de Berlin, le monde n’a jamais été autant cloisonné : selon une étude de Mme E. Vallet de l’université de Québec, 59 “structures inamovibles” couvrent le monde soit 40 000 kilomètres de murs. Leur entretien coûte de un à cinq millions de dollars par km... De plus ces murs ne servent pas à grand chose, par exemple plus de 150 tunnels ont été dénombrés le long de la frontière entre le Mexique et les États-Unis.
Selon l’Organisation internationales pour les migrations, 40 000 personnes sont mortes depuis l’an 2000 en tentant de franchir une frontière.
Naïvement le sacristain pense que les sommes (entre 40 et 200 milliards de dollars) qui sont utilisées à séparer les hommes pourraient être mieux utilisées à les rapprocher dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique. (Geo - Janvier 2016)

Skype pour faire tomber les murs

Les Philippines sont le théâtre de confrontations religieuses entre les îles du nord, à majorité catholique, et les îles du sud, à majorité musulmane, qui s’affrontent depuis 1969. Une ONG philippine, Peacetech, a imaginé la création de cours communs entre une école catholique de Manille et une école musulmane de Cotabato, distantes de plus de 1 000 km, par l’intermédiaire de Skype. Ces cours sont intégrés au programme scolaire, et les professeurs, plutôt que de faire des cours magistraux, font participer les enfants par des jeux de questions réponses des élèves.
Ils ont lieu deux fois par semaine, les enfants se rendent compte rapidement qu’ils ont les mêmes préoccupations, et de nombreux préjugés tombent. L’ONG juge que cette nouvelle technologie devient indispensable à l’éducation pour contrer la propagation du radicalisme religieux sur les réseaux sociaux.
(La Croix 30/12/2015)

Le sacristain se réjouit de cette initiative qui vise à établir des ponts et faire tomber les préjugés. But désirable aussi dans nos sociétés occidentales.

Jean-Marie Pelt

Le sacristain a été ému de la disparition de Jean-Marie Pelt à l’âge de 82 ans. Ce professeur de physiologie végétale a su en effet lui montrer toute l’intelligence des plantes, leur histoire depuis la nuit des temps et leur vie secrète dans un langage si simple et plein d’humour qu’il a su démontrer à sa façon que la création était vraiment l’œuvre de Dieu.
Sa vision écologique de la création était profondément humaine avant tout, ni technocratique, ni politique.

Dans un interview, il avait dit un jour au sujet de sa mort : « Je serai enfin libre, les grandes vacances commencent. »
Qu’il en soit ainsi !

L’énigme du sacristain

La réponse vous est donnée en envoyant par courriel votre solution à [jules.lagoutte portstnicolas.org].

Cet écrivain est un des auteurs les plus lus au monde, ses deux livres furent traduits en toutes les langues, il fut aussi un peintre dont on n’a jamais vu réellement d’œuvres bien qu’au moins trente organisations veuillent prouver le contraire. Son totem fait allusion au métier du premier personnage de son premier livre...

Qui est-il ?

La photo du sacristain

Le sacristain, s’il n’est pas sûr d’avoir enfin trouvé la poule aux œufs d’or, en a trouvé une qui au moins en a les ailes ou presque : voyez comme elle est belle !

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Jules LAGOUTTE

Patron du Bar de la Marine de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 01/01/2016